11 NOVEMBRE, SUR CE PLATEAU-LÀ…

En ce jour des morts, les vrais, ceux qui en sont morts. Plus de quatre années d’abominable boucherie. Dire les morts et les mots. À un air près. Les hommes comme des bœufs à l’abattoir. Râler, quand tout, en cette terre mienne, quand tous les râles s’en sont allés, surtout ceux-là, de ces hommes-là. Là. Quand la vie s’éteint, là, et que seul un rossignol survit… et resurgit… Que reste-t-il, que resurgit-il de tout ceux-là sur ce plateau-là ?

À ces morts-là, mes morts, mes vrais morts, sur ce plateau-là.

Qu’en resurgit-il, là ?

Jeudi 11 novembre 2010, plateau du Chemin des Dames, malgré la distance.

1 réflexion au sujet de “11 NOVEMBRE, SUR CE PLATEAU-LÀ…”

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.