ABSURDE…

Un esprit sage, voire même quelque peu philosophe, et européen, s’exerçant à la fin de l’autre siècle et au début de celui-ci, notaient en marge de son journal, au demeurant non publié : Je trouve la vie absurde [initialement ‘idiote’ mais biffé] mais je n’ai pas pour autant envie de mourir. Faut-il voir là  une réminiscence du haiku philosophico-existentiel de son prédécesseur, japonais, lui, Natsume Sôseki :

Sans savoir pourquoi

j’aime ce monde

où nous venons pour mourir

La question reste entière et ouverte.

L’illustration est empruntée au blogue Méditations et Actions

1 réflexion au sujet de “ABSURDE…”

  1. Schopenhauer posait l’interrogation autour de la naissance comme surgissement du néant .Celui dont l’existence ne s’affecte pas devrait-elle être une conscience indépendante de la naissance comme de la mort ? “La mort est ma fin absolue “.

    “Qui donc délacera les filets du monde,
    Et viendra à mes côtés s’asseoir dans les nuages blancs?”( Huan Shan, début du VIIème siècle )

Laisser un commentaire

*