11 réflexions au sujet de “AMOUR”

  1. Relisant ceci, il pensa qu’il lui faudrait répéter cela sur neuf cents pages pour atteindre une maigre ressemblance à ‘La montagne magique’ de Thomas Mann. Dans le même moment ce si peu peu lui semblait une vraie gratification. Pour le reste…

  2. “À l’avouer franchement, nous laissons assez insoucieusement cette question sans réponse. Des aventures de la chair et de l’esprit qui ont élevé ta simplicité t’ont permis de surmonter dans l’esprit ce à quoi tu ne survivras sans doute pas dans la chair. Des instants sont venus où dans les rêves que tu gouvernais un songe d’amour a surgi pour toi, de la mort et de la luxure du corps. De cette fête de la mort, elle aussi, de cette mauvaise fièvre qui incendie alentour le ciel de ce soir pluvieux, l’amour s’élèvera-t-il un jour ?”

    TM, La montagne magique.

  3. Virtuel, ce ‘baiser russe’ ? [voir milieu de page] Heureux Hans Castorp ! Heureuse Clawdia ! Et ne me faites pas dire qu’un amour de roman est un amour virtuel. Si oui, il faut balayer toute notre littérature.

  4. Votre lien est bien ésotérique ou c’est moi ce dimanche de tous seins qui suis un peu trop paresseuse;
    toujours est-il que je ne trouve pas ce torride baiser venu du froid…

    Éclairez ma lanterne, cher V.

  5. Décidément ! Cliquez sur ‘baiser russe’ (c’est un lien) de mon précédent commentaire, une page de mon site ‘sous le clavier, la page…’ s’affichera, descendez dans les textes jusqu’à trouver ledit ‘baiser’… Consommez brûlant !

  6. “il est la sympathie pour l’organique, l’étreinte touchante et voluptueuse, de ce qui est voué à la décomposition.”

    J’adore ces arrêts sur image, sur la sensation. Le baiser arrêté en lutte avec le temps.

    Ce qui est particulièrement “magique” dans l’ascension de cette Montagne ce sont ces refuges succulents, ces instants d’apothéoses cette sensualité qui se regarde pédaler qui donnent toute sa raison à la pénibilité de la marche.

    Merci, Vincent, de ce partage qui me donne envie de relire Thomas Mann.

  7. Ah ! “La montagne Magique “.… tous ces personnages ont une voix qui résonne dans ma mémoire.Entendu à la radio aux riches heures où l’on montait une émission comme on fait un vrai film…

    Amitié. Hécate

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.