DE TAILLE, D’ARBRE, DE HACHE ET D’OR [LIE-TSEU / LIE ZI]

FANTAISIE D’UN PAUVRE Un homme de Song, en se promenant, trouva sur sa route la moitié d’une taille que quelqu’un avait perdue. Rentré chez lui, il la cacha et, en secret, il ne faisait que compter les coches. Un jour il dit à son voisin : “Attendez, il est possible que vous me voyiez riche.” … Lire plus…

MORANDI EN JOUEUR D’ÉCHECS [PHILIPPE JACCOTTET / HERBERT LIST]

Un portrait, par le photographe Herbert List, de Morandi penché sur un groupe de ses objets familiers dans un regard d’une telle puissance de concentration qu’un critique a pu comparer l’attitude du peintre à celle d’“un joueur d’échecs qui médite un coup tout en ayant déjà présent à l’esprit le schéma des coups suivants, voire … Lire plus…

UN MORCEAU DE VRAIE DENTELLE [RAINER MARIA RILKE]

D’abord régler un compte. De Rilke, nombre ne connaissent rien, c’est-à-dire qu’ils n’ont en bouche que les Lettres à un jeune poète. C’est tout. Cela suffit. Munis de ce viatique, les voici parés pour la haute mer de la haute poésie. Ils n’apprendront rien. Il n’y a rien à apprendre. Ce recueil ne leur est … Lire plus…

LA VILLE

La Ville, la découvrir, comme on soulève maintes couvertures avant de parvenir à la nudité aimée. La Ville. Les villes. Je les ai parcourues, j’en ai parcourues d’aucunes. Paris, bien sûr, mais plus incertainement : Alicante, Amsterdam, Anvers, Barcelone, Bordeaux, Bruxelles, Cologne, Cork, Dublin, Florence, Galway, Gand, Liège, Lille, Limerick, Lisbonne, Londres, Lyon, Marseille, Milan, … Lire plus…

MOCK’ART | NON MANIFESTE [PAUL MASSON]

  NON PRIÈRE D’INSÉRER Mock’Art est à l’art ce que l’art est à la moquerie. Libératoire grimace ! Mock’Art est inodore, insonore, invisible, insipide, impalpable, inaltérable. Mock’Art est sans manifestation, sans concept, sans définition. Mock’Art EST. Mock’Art est sans salon, sans galerie, sans musée. Mock’Art est sans organisation, sans médiation, sans création, sans public. Mock’Art … Lire plus…

UNA MATTINA [ABBAZIA DI SANTA CROCE IN SASSOVIVO]

      Una mattina, alla fine di luglio del 2010, ti ricordi, fratello Piero, in questa abbazia ? Un giorno luminoso, musicale e silenzioso [mi hai detto che uno studente di Messiaen è venuto lì per l’acustica] dopo un’altra giornata, terribile…   À la mémoire de M.H.A. photo : VS Abbazia di Sassovivo, Wikipedia

C’EST LA JUSTICE QUI DONNE SA CERTITUDE À L’ORDRE [ALBERT CAMUS]

… il n’y a pas d’ordre sans équilibre et sans accord. Pour l’ordre social, ce sera un équilibre entre le gouvernement et les gouvernés. Et cet accord doit se faire au nom d’un principe supérieur. Ce principe, pour nous, est la justice. Il n’y a pas d’ordre sans justice et l’ordre idéal des peuples réside … Lire plus…

UN PHILOSOPHE [ALPHONSE ALLAIS]

On connaît d’Alphonse Allais (1854-1905), natif de Honfleur (Calvados), pharmacien de profession et inventeur du café lyophilisé (eh, oui !), homme de lettres par amour (des lettres), chroniqueur de presse, compagnon de bistrot de Debussy et Satie, entre autres, son humour calembourgeois et nonsensique, jamais méchant, toujours drôle et parfois tendre. Pour preuve.   Je … Lire plus…

DE FEMME, DE TIGRE ET D’AMOUR… [ELIAS CANETTI]

Nous sommes au début du vingtième siècle dans une ville germanique, Vienne peut-être. Peter Kien est un savant solitaire encore assez jeune, sinologue notoire, quelque peu malingre et misanthrope, qui passe l’essentiel de sa vie dans son immense et précieuse bibliothèque, de 25000 ouvrages, pour la constitution de laquelle il a dépensé l’essentiel de sa … Lire plus…

MERLES ET AUTRES [MÉMOIRE PLANE]

à la mémoire de Yves D. 1. Deux à l’affût D’un buisson Me rappelèrent A moi-même Comment avais-je pu Une semaine durant Vivre Sans ces merles 2. Au soir appesanti Filait un merle Surlignant l’avenue De son cri Tendu d’absence Mais dis-moi Qu’advient-il Au matin résurgent De la perte avouée De ce rien d’espoir 3. … Lire plus…

VESTIGE [ARTURO PEREZ]

De l’évidence du texte Diamant de ma langue tu es scintillant dans le lointain       Peu de temps avant son retour-exil, son exil-retour, au Chili, Arturo avait souhaité mettre en mémoire, à toutes fins utiles, quelques textes poétiques écrits pour l’essentiel en français. Ainsi sont-ils restés, à toute fin utile, sur une disquette … Lire plus…

HATEM LE SOURD

En 2003, je donnais ici une anecdote relative à Hatem le Sourd, citée par Elias Canetti. Aujourd’hui, souhaitant la republier, je trouve cette autre fable, attribuée, elle, à Saadi, qui donne une autre explication à la surdité de Hatem. Et puis, creusant un peu plus, je découvre dans l’édition de 1759 du Grand dictionnaire historique … Lire plus…

OFFRANDE MUSICALE À CE JOUR [J.S. BACH / ANTON WEBERN]

[ … où un peu de légèreté, mais non sans profondeur,  ici — et dans le vaste monde —, est la bienvenue.]   Lecture…, relecture…, et relecture encore, telle est ici L’Offrande musicale BWV 1079 de Jean-Sébastien Bach. Royale dédicace à Frédéric II : “… Je me souviens aujourd’hui encore de la grâce royale toute … Lire plus…