CENTRE [MARCEL BÉALU]

 

 

S’éloignant du centre, il percevait progressivement des changements dans l’apparence des passants, jusqu’à ce que, parvenu à l’extrême limite du dernier faubourg, au hasard d’un reflet dans la vitrine d’une ultime boutique, il ne se reconnut pas lui-même. Il n’avait jamais été aussi serein.

Pensant à Marcel Béalu.

À N.C.

 

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.