DOMINO COULEUR D’INVISIBLE [DAMIEN GROSDENT]

Que les encens embaument ceux qui mettent
Un cache-nez sur le nez bleu
Sur l’indécent petit nez bleu
De la petite fille aux allumettes

Déflagre soufre bleu
Signale elle a des tresses
De petite maîtresse
De maison de poupées de boîte d’allumettes
Déflagre soufre bleu

Ça sent le soufre bleu
Peu lui chaut cette puce
A sur les lèvres puss
É-je au bûcher avoir fini comme Jeannette
Ça sent le soufre bleu

Embaume soufre bleu
En ce léger fantôme
Tremblant verse ton baume
En ce tombeau gelé laisse un cheveu comète
Embaume soufre bleu

Domino couleur d’invisible, 1988,
extrait de Damien Grosdent, Dans les Jardins des Hespérides,
in Matières à poésie, n° 20, septembre 2008.

Merci Damien.

Print Friendly, PDF & Email

4 réflexions au sujet de “DOMINO COULEUR D’INVISIBLE [DAMIEN GROSDENT]”

  1. Hécate a troqué ses ‘chiens’ pour des corbeaux, trois évidemment 🙂

    Votre signature ne m’indique pas où vous lire,hélas ,sinon je serai volontiers passée chez vous.

    Hécate

    Répondre

Un commentaire, c'est sympa pour l'auteur.e … et c'est toute la vie du blogue ! D'avance, merci du vôtre.

EXCENTRIC-NEWS | Consultez la POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ et LE PORTAIL, MODE D'EMPLOI