EN GUISE DE PROGRAMME [RAMÓN GÓMEZ DE LA SERNA]

Portrait de Ramón Gómez de la Serna
par Diego Rivera, 1915,

Hay que decir todas las frases, hay que fantasear todas las fantasías, hay que apuntar todas las realidades, hay que cruzar cuantas veces se pueda la carta del vano mundo, el mundo que morirá de un apagón.

Il faut dire toutes les phrases, il faut rêver tous les rêves, il faut noter toutes les réalités, il faut parcourir aussi souvent que possible la carte du monde vain, ce monde qui doit s’éteindre d’un seul coup. 

 

Ramón Gómez de la Serna, El Novelista (Le Romancier), phrase conclusive, 1929.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.