15 réflexions au sujet de “ESPRIT DE BALCON [SUR LA TOILE]”

  1. C’était cette magnifique araignée (au plafond), brodée de l’or de la lumière parisienne de votre balcon, qui était désemparée.
    L’autre avec sa ligne claire a l’air un tantinet innocente voire…

    Bzzzzzzzzzz……………..couic!

    Il faut bien un peu de délire dans votre toile si sérieuse et érudite.
    Sinon, j’ai l’impression d’être au boulot.

    Bien à vous et merci pour ce clin d’oeil de mouche.

    Ceci dit je pose une réclamation pour la défense des diptères et envoie un mail à Brigitte Bardot.

  2. Certes. Mais à bien dé-lire et délier le fil de ma toile, sans doute y trouvera-t-on quelque délire… et quelque énigme encore non résolue. C’est un univers, une constellation, une jungle, une savane, une taïga, un parc naturel, un zoo, un vivarium, une boîte d’allumettes pour puces non apprivoisées ici… Bref, comme dit le gros bouddha : un macrocosme sur une tête d’épingle. À votre service, ma chère. Quand à B.B., le vieux b… ‘Moi, j’m’en balance’.

  3. Après avoir lu “LE CHEMIN” (Noëlle Combet) voici un sujet bien léger pour une mort annoncée. SVP l’adresse du Comité de défense des diptères et le montant de la cotisation.
    Signé, un écolo.

    • Pour ce qui est du ‘Comité de défense des diptères’, connaissant Gertude, dite aussi Juliette, et réciproquement, je pense que c’est un effet de sa fantaisie (naturelle)… mais le cœur y est et l’intention est louable. Néanmoins, je ferai suivre. Tu peux aussi te renseigner sur son/ses (il y en a tellement !) blogue(s).

  4. Comment pouvais-je décrypter sans savoir que Gertrude, extrudée (c’est pas de moi) en
    edurtreG, alias Juliette, comité de défense et …. compagnie, étaient une seule et même
    fantaisiste! Vous m’avez bien eu !!!
    Mais ma vengeance sera froidement terrible.

    • C’est pourtant bien écrit : ‘Esprit de balcon’… Pas trop chercher à comprendre, surtout qu’avec Juliette, Gertude (et lycée de Versailles), on risque de s’emmêler dans la Toile… Ce qui est sûr, c’est que fine mouche, elle ne prend jamais la mouche…

  5. Belle histoire quand même, pour une mouche, ça me rappelle celle du cocher.
    Nos deux derniers messages se sont croisés, mon pardon n’a pas été influencé.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.