GEORGIA [PHILIPPE SOUPAULT]

Puisque ‘Gertrude’ la fait rebondir sur la ‘Nancy’ de Calaferte, la voici à l’affiche l’inoubliable ‘Georgia’ de Philippe Soupault.

Je ne dors pas Georgia
Je lance des flèches dans la nuit Georgia
j’attends Georgia
Le feu est comme la neige Georgia
La nuit est ma voisine Georgia
J’écoute les bruits tous sans exception Georgia
je vois la fumée qui monte et qui fuit Georgia
je marche à pas de loup dans l’ombre Georgia
Voici une ville qui est la même
et que je ne connais pas Georgia
je me hâte voici le vent Georgia
et le froid et le silence et la peur Georgia
je fuis Georgia
je cours Georgia
les nuages sont bas ils vont tomber Georgia
j’étends les bras Georgia
je ne ferme pas les yeux Georgia
j’appelle Georgia
je crie Georgia
j’appelle Georgia
je t’appelle Georgia
Est-ce que tu viendras Georgia
bientôt Georgia
Georgia Georgia Georgia
Georgia
je ne dors pas Georgia
je t’attends
Georgia

Merci Juliette.
 

3 réflexions au sujet de “GEORGIA [PHILIPPE SOUPAULT]”

  1. André Breton reconnaissait que les plus beaux passages des “Champs magnétiques “, qu’il avait écrits en 1919 avec Philippe Soupault, étaient l’oeuvre de ce dernier. Philippe Soupault reste malheureusement un poète relativement peu connu et largement sous-estimé. On lui doit pourtant le superbe poème “Westwego” paru en 1922, et le recueil “Georgia” (1926), qui contient plusieurs merveilles dont le poème éponyme, “Le pirate”, “Le nageur”, “Larmes de soleil”…Il y a quelque chose d’à la fois rafraîchissant et bouleversant dans la poésie de Philippe Soupault, poète du rêve et de la liberté qui mérite amplement d’être redécouvert.

  2. J’adhère à ce regard. Merci du commentaire.

    Et me vient cette autre ‘Georgia’, celle de Ray Charles… qui n’a peut-être rien à faire à l’affaire (mais allez savoir !) :

    “Georgia On My Mind”

    Georgia, Georgia
    The whole day through (the whole day through)
    Just an old sweet song
    Keeps Georgia on my mind (Georgia on my mind)

    I said Georgia, Georgia
    A song of you (a song of you)
    Comes as sweet and clear
    As moonlight through the pines

    Other arms reach out to me
    Other eyes smile tenderly
    Still in peaceful dreams I see
    The road leads back to you

    I said Georgia, oh Georgia
    No peace I find (peace I find)
    Just an old sweet song
    Keeps Georgia on my mind (Georgia on my mind)

    Other arms reach out to me
    Other eyes smile tenderly
    Still in peaceful dreams I see
    The road leads back to you

    Woah, Georgia, Georgia
    No peace, no peace I find
    Just an old, sweet song
    Keeps Georgia on my mind (Georgia on my mind)

    I said just an old sweet song
    Keeps Georgia on my mind

Répondre à VincentSteven Annuler la réponse

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.