L’INCERTAIN [RAINER MARIA RILKE]

Vivre hors conscience, mais aussi noter avec soin ce que l’on a vu, où et comment. Avoir ses buts, puis vagabonder dans l’incertain, heureux et solitaire.

Rainer Maria Rilke, extrait d’une lettre à Lou Andreas-Salomé.

Cité par  Béatrice Commengé, En face du Jardin –
Six jours dans la vie de Rainer Maria Rilke,
Flammarion, Paris, 2007.

À L., en toute amitié.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.