LA PAGE DE TAREK ESSAKER

L’écriture est un exil qui nous choisit et nous raconte.

 

 

 

Plus bref, plus bref encore,
jusqu’à ce qu’il ne subsiste qu’une présence
par laquelle tout est dit ou pensé.
On ne sait rien, somme toute.

ICI ET LÀ | L’ACTUALITÉ

INÉDIT+ | LA FILLE DE LA RIVIÈRE [EXTRAITS] | Texte fragmentaire et fragmenté constitué d’EXTRAITS. Amorce d’un recueil de douze textes À PARAÎTRE EN LIBRAIRIE LE 24 SEPTEMBRE PROCHAIN.

C’est tout ce qui compte, seule l’ombre compte, sans vie à conter, sans forme précise ni repos utile. C’est peut-être l’entre-nuit et sa nuit, l’aube et l’instant de son aube. C’est tout ce qui compte, elle, seule entre les deux rives, au milieu, ni d’un côté ni de l’autre. Entre l’amont et l’aval de la question. Entre versant et versant, dans l’escale d’un courant d’air…   LIRE+

 

MULTIMÉDIA+ | Tarek Essaker, en compagnie de Maïa Chauvier,  invité de GOLD FM BXL à l’occasion de la JOURNÉE MONDIALE DE LA POÉSIE du 21 mars.

INÉDIT+ | PAR DELÀ NOS INSOUMISES FIGURES | 9/03/21 | Trois textes d’un recueil d’une trentaine, amorçant un projet d’édition. Ils en constituent également le programme.

Sachez que rien ne nous retiendra, ni les herbes qui phosphorent, ni les songes qui, à trop d’allure sobre et lente, nous somment de délaver nos chemins incertains. Nous sommes pleins d’impatience pour tant d’histoires et de mots, pour les couleurs blessées des sables et le silence qui pavane aux marées, parmi les lunes…  LIRE+ 

Ce sentiment du beau peut faire aimer un être. Nous sommes de cette beauté, parce qu’elle émane de nous. La beauté participe de l’humanisation de l’homme. Il ne nous suffit pas d’aimer, il nous faut creuser dans ce qui nous honore comme dans ce qui nous célèbre…   LIRE+

TAREK ESSAKER, POET FROM GAFSA | LES SESSIONS DU BOURDON #18 | Éric Doppagne, 2020 | Également sur la chaîne YouTube | les sessions du bourdon

ARCHIVE+ | LA VIE COMME ELLE VA | CROQUIS INÉDITS de Susana Barreto Dias | Texte intégral tel que donné lors des différentes représentations | Photos, vidéo-clip, audio des spectacles…

Deux infatigables femmes marchent dans la vie, peu importe d’où elles viennent, où elles se trouvent, ce qu’elles sont, ce qu’elles auraient pu ou dû être. Elles s’unissent dans l’instant étrange. Elles habitent l’incertain, l’imprévisible…

DÉCOUVRIR+

LA GLANEUSE | UNE BELLE CRITIQUE RETROUVÉE… | Les Carnets & Les Instants | n° 180 | Janvier 2015 | p. 65 | Merci à Nicolas Marchal pour cette approche sensible et ‘pointue’.

Ziad Ben Youssef, porteur du projet scénique ASSELIKOUN, s’ancrant dans LES CHEMINANTS de Tarek Essaker, développe ici, à l’oud, sa composition, LE THÈME DE HAGAR.

 

PROFIL[S] | CHEMIN[S] | ŒUVRE[S]

PARCOURS | DES LÀ-BAS AUX ICI…

 

 

Tarek Essaker est né le 16 février 1958 à Gafsa, au seuil du désert tunisien.

Du cinéma amateur militant au théâtre – de lui, on donne une première pièce, L’Errant الشريد, qui fut primée, alors qu’il n’a encore que dix-sept ans – et à la poésie, il choisit d’écouter les voix ataviques et solitaires qui l’habitent.

Ses nombreuses sources d’inspiration – il n’est pour autant le disciple d’aucun – alimentées à la diversité culturelle d’un continent qui de tout temps sut chercher très en profondeur de quoi orner son imaginaire, l’instituent mémorialiste des racines secrètes d’un peuple nomade et condamné – consentant – à un exil intérieur qui s’interdit toute réconciliation.

Aujourd’hui, son travail acharné sur les marges de l’écriture et de la dramaturgie fait que, définitivement sans doute, malgré un savoir-faire minutieux, l’errance demeure sa loi et l’insoumission, son projet.

V. L.

 

L'ÉCRITURE… QU'EST-CE QUE C'EST ?

 

 

 

 

 

 

Les thèmes majeurs y perdurent : l’absence/présence, l’exil/errance, dieu/vie et mort, la mise à nu de la fragilité du mystère et de sa tragédie.

Nommer l’innommable, l’étrange et sanglante ambiguïté d’être. Une blessure voilée dans son désir d’éternité.

Destinés à demeurer énigme, voués à l’énigme, nous errerons dans les cimes de l’inconnu et du mystère. Notre parcours demeure une inclinaison*, un paysage où se creuse la tragédie.

Vient nous habiter alors l’écriture, miroir où le récit prend l’aspect d’un adieu à la création entière, une écriture/lecture qui égale son mystère et sa riche étrangeté.

Lieu d’exil, lieu d’errance, lieu de retraite et de cri, d’interrogation et de combat où se blottit l’homme.

L’écriture, pour moi, est un regard réinventé avant d’être né. Tangibles souvenirs, réalités légendaires, terre, mer, femme, champignons, formes et hommes, tous repris dans l’inquiétude et l’espoir d’être, sculptant une énigme née d’hier, du présent, du futur à-venir, pour se réaliser : écriture.

Lieu où se condensent les interrogations, pour mourir re-naître, où se pensent les créations, où se trament les tragédies, où se cisèle le temps.

T. E.

 

* Oui, il faut bien lire inclinaison, une forme de l’oblicité qui revient souvent dans cette écriture ! [V. L.]

ÉCLAIRAGE | EN TOUTE LETTRE ET EN TOUTE MARGE DE MON ÉCRITURE

LE LIVRE, LES LIVRES… | PUBLICATIONS EN LIBRAIRIE

 Des grilles parfumées de passé, poésie, c.a., Liège, 1989 (épuisé).   LIRE+

Le suicide du poisson, poésie, éd. Tétras Lyre, Soumagne, 1991, réédition 2003. EAN 2000000008790   LIRE+

  Et le verbe dans tes mains ? Poésie, éd. Tétras Lyre, coll. Accordéon, Soumagne, 1992. Réédition, éd. Tétras Lyre, Liège, 2019 (2003). EAN 9782930494593   À PROPOS+ | LIRE+ 

  La prairie des inquiétudes Poésie, L’Harmattan, coll. Poètes des cinq continents, Paris, 1995. EAN 9782738431745

  Ô Gamra Drame-poème, éd. Caractères, Paris, 1997, réédition en format numérique, 2018. EAN 9782704700356  LIRE+

Quatrains, ouvrage collectif, éd. Tétras Lyre, coll. Lettrimages, Liège, 1997.

  Les Cheminants Poème, HB éditions, coll. Antiopées, Forcalquier, 2006. EAN 9782914581646   À PROPOS |    LIRE+ 

La Glaneuse

  La Glaneuse Récits poétiques, éd. Le Mot Fou, coll. Les Lunatiques, Forcalquier, 2014. EAN 9782918401100   À PROPOS   ICI… | LÀ… 

  Silence Silence Ouvrage collectif, dir. Marc Imberechts, Atelier Tétras Lyre, Liège, 2017.  LIRE+

L’Anthologie 1988-2018, ouvrage collectif, 30 ans des éditions Tétras Lyre, Liège, 2018.

ACTUALITÉ+ | TRADUCTION

  En cours | Vers l’arabe | Les Cheminants – السّالكون | Le cheval de Mahmoud et moi – أنا وحصان محمود par Ziad Ben Youssef

ACTUALITÉ+ | PUBLICATION

  La Fille de la Rivière, poème, À PARAÎTRE EN LIBRAIRIE LE 24 SEPTEMBRE PROCHAIN.   LIRE+

ACTUALITÉ+ | PUBLICATION

Voici le baiser de l’enfance, poème, en cours.

ACTUALITÉ+ | PUBLICATION

  Par delà nos insoumises figures, recueil de textes, en préparation.   LIRE+ 

 

LE TEXTE ET LE GESTE | SCÈNE ET DRAMATURGIE

 

  Ô Gamra, lecture, six mises en voix et en espace, Liège et Namur, 1997-1998, et lecture par José Valverde, Théâtre Essaïon, Paris, 1998.

Soirée Rimbaud, dramaturgie et mise en scène, L’Aquilone, Liège, 2000.

  La vie comme elle va, dramaturgie et direction d’acteur : Théâtre Le Café, Bruxelles, Belgique, 3 juin 2005. Version pour voix off, festival international Voix de Femmes, Liège, Seraing, Bruxelles, octobre-novembre 2005. Forcalquier, lecture mise en espace, mars 2006. ☞ LIRE +

Tarek Essaker - Les cheminants   Suite à la parution du livre Les Cheminants, ateliers-lecture autour du drame qui en constitue la trame ; réalisation d’un spectacle, mise en voix : 1 musicien, 5 comédiennes et 1 comédien, Forcalquier, janvier-février 2006.

Adaptation et lecture de textes par la troupe de théâtre Balade sous Abat-jour, Cie Tout Samba’l, soutenue par la Drac et région PACA, le Conseil général des Alpes de Haute- Provence et la mairie de Forcalquier. Dans le cadre d’une résidence d’écriture à La Cimenterie à Forcalquier, mars 2006.

Composition autour de La Glaneuse, Maïa Chauvier, Julie Istasse, musique de Niko, Bruxelles, suivie de rencontres avec des cinéastes de Belgique, Pays- Bas, France, Sénégal… dans le cadre du festival Les exils, le Nova, Bruxelles, octobre 2006.

Lectures de La Glaneuse, par Maïa Chauvier et Julie Istasse, entretien et débat avec Jacques Izoard à L’Aquilone, espace culturel, Liège, novembre 2006. Mise en espace pour voix off de La vie comme elle va, au théâtre El Hamra, Tunis, 2007.

Dramaturgie et mise en scène de La Glaneuse, par Sabra Ben Arfa, Compagnie Le Fenouillet, Montélimar, avril 2009.

  Spectacle littéraire et musical, dans le cadre du Printemps des poètes, et à  l’occasion de la sortie de La Glaneuse. Trio Ioanes / Tarek Essaker, chansons / lectures, inspiré par les thèmes de l’exil, de la féminité, de l’errance, Banon, mars 2014.

Écriture, dramaturgie, adaptation scénique de pensées philosophiques et politiques de la situation et de la réalité tunisiennes post-révolutionnaires avec le Groupe sans nom, Bruxelles, 2014.

  Mise en scène, lecture textes et musique au Théâtre de l’Être, Liège, 2015.  ÉCOUTER+ ci-dessus, sous l’onglet ‘Multimédia’.

Traduction des Contes des déserts, en collaboration avec Ziad Ben Youssef (traducteur principal). Ateliers d’écriture scénique, travail d’adaptation théâtrale de ces contes. Mise en voix et en espace des comédien-ne-s en langue arabe et française, 2016-2017. Participation aux Journées internationales de théâtre de Carthage avec ce spectacle, octobre 2017.

Lectures avec Sabra Ben Arfa, Poésie sans frontière, Théâtre Varia, Bruxelles, 2017.

  Soirée poétique & de désordre à l’occasion de la sortie du numéro 8 de la revue On peut se permettre. Lectures de : Tarek Essaker, Milady Renoir, Louise Emö, Tom Nisse, Célestin de Meeûs. Et les improvisations musicales de Alice Perret. à L’eau chaude, Bruxelles, 1er décembre 2017.  VOIR+

  ACTUALITÉ+ SCÈNE | Odomo Poésie, Rythmes et Paroles. Travail de deux comédiens-lecteurs (Coline Geysen et Maxime Yu) et d’un musicien (Éric Doppagne, guitare) sur le texte Odomo et une dramaturgie de Tarek Essaker. Liège, février-mars 2020. Représentation initialement prévue le 17 mars 2020 et reportée à une date ultérieure.    DÉCOUVRIR+

  Autour des Cheminants de Tarek Essaker, projet pour la scène pour deux musiciens, un poète-diseur, une dessinatrice-improvisatrice.

ACTUALITÉ+ SCÈNE |   DÉCOUVRIR+

 

LA PAROLE ET L'IMAGE | LE MULTIMÉDIA | AUDIO, VIDÉO…

 

TAREK ESSAKER ET MAIA CHAUVIER INVITÉS DE GOLD FM | BRUXELLES, le 16 mars 2021, dans la perspective de la JOURNÉE MONDIALE DE LA POÉSIE du 21mars | 1:48:01 | Merci à NIL, productrice et animatrice, et à GOLD FM de nous permettre cette diffusion.

LE THÈME DE HAGAR PAR ZIAD BEN YOUSSEF, poreur du projet musical et poétique scènique ASSELIKOUN, s’ancrant dans LES CHEMINANTS de Tarek Essaker, dont il est, par ailleurs, le traducteur en arabe. Il développe ici, à l’oud, ce thème de sa composition évoquant la figure centrale du poème. Voici ce qu’il en dit…    LIRE+

TAREK ESSAKER, POET FROM GAFSA | LES SESSIONS DU BOURDON #18 | Avec l’aimable autorisation d’Éric Doppagne, 2020 | À retrouver également sur la chaîne YouTube les sessions du bourdon

LE TESTAMENT |  Texte de Tarek Essaker | Lecture et illustrations de Christiane Mutshimuana | Extrait de la trilogie inédite LE TESTAMENT DU PENDU | 2017.

LA VIE COMME ELLE VA | VIDÉO [EXTRAIT CI-DESSUS] & AUDIO [TEXTE INTÉGRAL, CI-DESSOUS] | Texte, dramaturgie, mise en espace sonore de Tarek Essaker | Version pour deux voix off | Interprétation de Maïa Chauvier et Julie Istasse | Festival Voix de Femmes, Liège | 2005 | LIRE+

ÉMISSION DE RADIO ZINZINE | À l’occasion de la publication des CHEMINANTS de Tarek Essaker | NUITS BLEUES | Printemps 2006 | … et un entretien en compagnie de hamamc | YouTube

LA CHANSON D’ODOMO  | Texte de Tarek Essaker  | Adaptation, musique et chant de Ioanes Vogele | Interprétation par le Trio Ioanes | 2006

À PROPOS D’ODOMO

DANS LA RUE | VIE ET MORT | LIÈGE | 23/10/2018 | Poème en arabe | de et par Tarek Essaker | Prise de son ‘live’  de Adil Jamal

THÉÂTRE DE L’ÊTRE | Liège | 25/10/2015 | Lectures de  Meryem Essaker, Monique Ghysens et Adil en invité. 

Tarek glane les mots les mange, les fait tourner dans sa bouche, les sue aussi par ses pores de Tarek, et Samir joue d’accords.

AUDIO | TAREK ESSAKER ET SAMIR MOHELLEBI | 55:17

 

PENSER, ÉCRIRE, DIRE | CONTRIBUTIONS ET CRITIQUES

 

Textes, illustrés par Margarida Cuelo, revue Estuaires, G.D. du Luxembourg, 1992.

Le goût du temps ou les hésitations d’un sourire, dossier Littérature contemporaine tunisienne, revue Sources (Maison de la poésie de Namur), Namur, 1994.

  Anarchie, amour, Hommages à Léo Ferré et Hugo Pratt, revue Mar Aberto, Liège, 1993 et 1995.

Présentation d’écrivains et de plasticiens, mensuel Avancées, Bruxelles, 1996.

Poèmes et présentation de La prairie des inquiétudes (en arabe), Al Masar, revue trimestrielle des écrivains tunisiens, Tunis, 1995 et 1996.

  Présentation d’œuvres de M. Darwich et G. Kanafani, revue Alphée, Liège, 1996 et 1997.

Présentation de l’œuvre de Nicole Gdalia, Bruxelles, novembre 1998.

Soirée Rimbaud, organisée par L’Aquilone, Liège, 2000.

Les bâtards des masses en fête, publié dans le magazine C4, n°80-81, Liège, janvier-février 2001.

  Le même livret, poèmes (croisés) de Tarek Essaker et Nisse, supplément du magazine C4, n°99-100, Liège, septembre-octobre 2002.

Panoramiques sans titre vision de 180 degrés, affiche sérigraphiée, s.d.    VOIR+

Il te faudra scalper les frontières, publié dans Papier, n°5, Universal Embassy, Bruxelles, mai 2003.

  Contribution à l’installation vidéo Usures d’Élise Bérimont présentée à la 7ème MIVAEM de Montréal, 2006.   LIRE+

Dans le champ des exils, publié dans le magazine C4, n°147-148, Liège, septembre-octobre 2006.

Dans la rétine de l’enfer, publié dans le magazine C4, Liège, juin 2007.   LIRE+

Le cheval et Moi, publié dans le magazine C4, Liège, février, 2009.   LIRE+

  RÉÉDITION 2020 | Promenade, Anthologie Lèse-Art, 2010.   LIRE+ …ICI | …LÀ

De Chars et d’Amandiers, publié dans le magazine C4, Liège, septembre 2010.LIRE+

  Que toutes les Barbies s’immolent, dans le cadre des [Diogènes], compte-rendu dans le magazine C4, n°200-201, Liège, mars-avril 2011.   LIRE+

  Le Temps d’une Danse.   , Anthologie Lèse-Art, peintures de Jacqueline Lonchamp, 2016.   LIRE+ …ICI | …LÀ

Participation à l’ouvrage collectif Silence Silence, Marc Imberechts éd., Liège, 2017.   LIRE+

Co-fondateur et animateur de radio Enzetc., 48 h non stop, lectures, poésie littératures, débats, Liège, 2017.

Chroniqueur de littérature étrangère, radio universitaire Liège 48fm, émission littéraire  hebdomadaire Chronique Bamboula, 2017- 2018.

  Sò cé, Anthologie Lèse-Art, 2020.   LIRE+ …ICI | …LÀ 

  Intervention dans le cadre de la Journée mondiale de la poésie du 21 mars, L’écriture poétique est-elle une arme ? En compagnie de Maïa Chauvier, à l’invitation de GOLD FM à Bruxelles, 16 mars 2021. Émission à visionner sous l’onglet ‘Multimédia’ ci-dessus.

Participation régulière ou périodique à plusieurs revues, Liaisons internationales littérature, Microbe, Qu’on se le dise, La Boucherie littéraire,   Collectif Lèse Art, Magazine C4

  Ils ont édifié des murs pour célébrer à la fois leurs victoire, leurs blessuresdans les nuages et leurs défaites sous l’étrivière du temps. Ils sont de ceux qui ont peur de leurs propres ombres ainsi que de leurs oublis, disait une vieille édentée… Vieux texte croisé [2010] retrouvé, un peu par hasard… Ainsi que☞ PLURIELLE, LA POÉSIE AVEC NERVAL, CHAR, CELAN, HÖLDERLIN, RILKE… et encore CECI | CELA

 

EXCENTRIC-NEWS | LES BILLETS | 2009-2021
SOUVENIR, SOUVENIR… | ANNÉES D'AVANT… ET D'APRÈS

LES ANNÉES ’75 À ’80

Vous détenez des documents intéressants de cette époque ?
Merci de
☞ prendre contact

FACES & FACETTES

TOUT EN UN | REPÈRES DE 'LA PAGE'

 

HOME | PAGE D’ACCUEIL 

 

ÉPHÉMÈRES [TEXTE DU JOUR]

ICI ET LÀ | L’ACTUALITÉ

BILLET+ | VERS L’INCONNU DE L’HORIZON | 7/03/21

INÉDIT+ | LA FILLE DE LA RIVIÈRE [EXTRAITS I, II & III] | 11/02/21

ARCHIVE+ | LA VIE COMME ELLE VA | CROQUIS INÉDITS DE SUSANA BARRETO DIAS

PROJET SCÈNE+ | ASSELIKOUN QUARTET | AUTOUR DES ‘CHEMINANTS’

REDÉCOUVERTE+ | LA GLANEUSE | UNE BELLE CRITIQUE RETROUVÉE…

PROFIL[S] | CHEMIN[S] | ŒUVRE[S]

 PARCOURS | DES LÀ-BAS AUX ICI

L’ÉCRITURE… QU’EST-CE QUE C’EST ?

LE LIVRE, LES LIVRES | PUBLICATIONS EN LIBRAIRIE

LE TEXTE ET LE GESTE | | SCÈNE ET DRAMATURGIE

LA PAROLE ET L’IMAGE | LE MULTIMÉDIA | AUDIO, VIDÉO

PENSER, ÉCRIRE | CONTRIBUTIONS ET CRITIQUES

EXCENTRIC-NEWS | LES BILLETS [2009-2021]

VERS L’INCONNU DE L’HORIZON [7/03/21] 

LA PARTANCE DE PHILIPPE JACCOTTET [28/02/21] 

D’ARBRES, D’ENFANCE ET D’OCÉAN [03/12/20] 

RIEN NE CÉLÈBRE RIEN [22/05/20] 

ORALITÉ ET TERRITOIRES [TRESSÉ PAR NOËLLE COMBET] [03/04/15] 

ÉCOUTE, M’A-T-ON DIT [19/03/15] 

À PAS LENTS… [08/07/12] 

OMBRES TUNISIENNES [30/12/10] 

SOURIRE S’EST ÉTEINT [13/12/10] 

JE NE SUIS PLUS SEUL… JE NE REDOUTE PLUS RIEN [30/11/10] 

LE SENTI D’ASPHALTE [19/11/10] 

TROIS FOIS NEUF DIVISÉ PAR NEUF, CELA FAIT… [VS] [17/12/10] 

NOTRE HAKIM… LE CONTEUR… [09/09/10] 

PAR DELÀ ‘LE CHEMIN DE LA TRISTESSE’… [VS] [16/08/10] 

HOMMAGE À NOTRE CHER AMI, HAKIM AKALAY [16/08/10] 

ENTRE VOCABULAIRE ET ENFANCE [29/03/10] 

LE TEMPS D’UNE DANSE / UN / [09/03/10] 

AUX FIGURES DE ‘CAMINANTE’ [07/12/09] 

PASSAGE DES ARCHIVES… | TEXTES EN LIGNE | 1989-2021

DES GRILLES PARFUMÉES DE PASSÉ [1989] 

LE SUICIDE DU POISSON [1991] 

ET LE VERBE DANS TES MAINS [1994] 

Ô GAMRA [1996] 

PANORAMIQUES… [2002] 

LE CHAPEAU DE MON PÈRE [2003] 

QUELQUES DIABLES PLUS LOIN / ‘C4’ [2005] 

LA VIE COMME ELLE VA [2005] 

LES ÉMEUTIERS, LA PAROLE DU DEHORS [2005] 

ODOMO [2005-2006] 

LES CHEMINANTS [2006] 

SÒ CÉ [2006] 

LETTRE OUVERTE À MON AMI OULED AHMED [2016] 

PROMENADE [2010-2020] 

SILENCE SILENCE, CONTRIBUTION [2018] 

LA FILLE DE LA RIVIÈRE [EXTRAITS I, II & III] [2018]

EN TOUTE LETTRE ET EN TOUTE MARGE DE MON ÉCRITURE [2019] 

ÉPHÉMÈRES+ | AU FIL DES JOURS… [2019-2021]

LES EXTRAITS D’OCTOBRE [2019] 

BARTHES… [2020] 

PAR DELA NOS INSOUMISES FIGURES [EXTRAITS] [2021]

SOUVENIR, SOUVENIR… | ANNÉES D’AVANT… ET D’APRÈS

 

DROITS DE COPIE ET DE REPRODUCTION

À la différence de la pratique habituelle de notre portail, la plupart des écrits publiés ici sont de ‘TOUS DROITS RÉSERVÉS’. Ceci n’interdit de les reproduire, mais implique l’accord formel de l’auteur. Pour ce faire, ☞ PRENDRE CONTACT. Pour les conditions générales, ☞ VOIR ICI.

Coordination : VincentSteven | VS

Mise à jour,  le 14 juillet 2021

Pour tout CONTACT, c’est ☞ ICI 

Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire, c'est sympa pour l'auteur/autrice … et c'est toute la vie du blogue ! D'avance, merci du vôtre.

EXCENTRIC-NEWS | Consultez la POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ et LE PORTAIL, MODE D'EMPLOI

EXCENTRIC-NEWS