LES ÉMEUTIERS, LA PAROLE DU DEHORS [TAREK ESSAKER]

INÉDIT. Ce texte de décembre 2005, inédit à la publication, a été présenté en lecture lors d'une émission de Radio Zinzine à Longo Maï.   

AVANT PROPOS DE CIRCONSTANCE. Ce texte rédigé fin 2005, dans la foulée des émeutes qui, selon le cliché éculé, ‘enflammèrent les banlieues parisiennes’, nous semble avoir, sans jamais l’avoir perdue d’ailleurs, retrouvé une actualité pour ce qu’il lie la logique de la révolte des jeunes ‘(issus) de l’immigration’ (?!), et sa répression, à la logique coloniale et colonialiste de la France ; question qui rebondit actuellement, notamment à propos de l’Algérie. D’autant, qu’à défaut d’assumer son passé en la matière, la France cultive un indéracinable déni qui apparaît de plus en plus violemment comme un outrage flagrant aux victimes d’alors, personnes et peuples, et maintenant aussi à leurs descendants d’ici et de ‘là-bas’ qui, eux, ne connaissent pas notre amnésie et celle de nos gouvernants. Et si d’aucuns sur le sol métropolitain perpétuent la culture du mépris et de la haine de ‘l’Autre’ ; ils ne semblent pas être capables d’accepter qu’à leur égard, et au nôtre aussi, ‘Celui-ci’ réponde, en retour, par un légitime ressentiment. [VS / 01/08/20]

Photo circulant sur le Net à la fin de l’an 2005
tarek-les-emeutiers-la-parole-du-dehors-dernier-etat

Print Friendly, PDF & Email