LE CLAVECIN DES PRÉS [ARTHUR RIMBAUD / FRANCIS PONGE]

La main d’un maître anime le clavecin des prés.

Arthur Rimbaud, Les illuminations.

_______________

Je repense aujourd’hui à ce clavecin rimbaldien.
Pourquoi cela est-il juste ?
Parce qu’en effet le pré sonne comme un clavecin,
par opposition avec les orgues de la forêt voisine (et des roches)
et la mélodie continue, l’archet du ruisseau…

Francis Ponge, La fabrique du pré.

Cité par Blandine Verlet, L’offrande musicale.

Photo : Le chemin des prés, VS.

Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire, c'est sympa pour l'auteur/autrice … et c'est toute la vie du blogue ! D'avance, merci du vôtre.

EXCENTRIC-NEWS | Consultez la POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ et LE PORTAIL, MODE D'EMPLOI

EXCENTRIC-NEWS