LE JARDIN DES TUILERIES [IAN NAIRN]

voltaire-fauteuil-150x151[Le jardin des Tuileries] … des futaies enchantées pour citoyens du monde, où chaque geste revêt son propre poids, son propre espace — absolu, indépendant de toute influence extérieure — que ce soit un baiser ou un système philosophique. Cette innocence apparente est en fait le produit d’une immense sophistication, l’expérience extrême où tout est vrai et nouveau et en même temps illusion et souvenir. Pas mal pour quelques taillis et un peu de gravier !

Ian Nairn, cité par Barbara-Ann Campbell, Paris, Guide de l’architecture contemporaine.

N.B. : On trouvera également une évocation du jardin des Tuileries à la fin d’éclairage dans “chemin faisant…” et dans les premières pages de Cézanne et quelques-uns, cet autre regard.

Photo v.l. : Le fauteuil de Monsieur Voltaire.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.