LORSQU’UN JOUR LE PEUPLE… [ABOU EL KACEM CHEBBI]

Lorsqu’un jour le peuple veut vivre,
Force est pour le destin de répondre,
Force est pour les ténèbres de se dissiper,
Force est pour les chaînes de se briser.
Abou el Kacem ChebbiLa Volonté de vivre, premiers vers, intégrés à la fin de l’hymne national tunisien Humat Al-Hima.
 
En ces jours, à mes amis tunisiens, et donc à tout le peuple de Tunisie, pour son courage, sa détermination, son insigne dignité, de cœur et d’esprit, pleinement.
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
EXCENTRIC-NEWS