MYTHIC ‘BLUESETTE’ INTERLUDE [TOOTS THIELEMANS]

Le blogue de la revue culturelle flamando-néerlandaise Septentrion, publiée en français, nous informe que l’harmoniciste de jazz belge Jean ‘Toots’ Thielemans vient de se voir attribué le Concertgebouw Jazz Award 2009. Cette prestigieuse récompense pour l’ensemble de son œuvre honore un prodige du jazz – le Stéphane Grappelli de l’harmonica, selon moi. Je garde le souvenir ému d’un concert que j’avais eu le plaisir d’organiser, il y a vingt ans et plus, réunissant Toots, le guitariste Philip Catherine, le saxophoniste Jacques Pelzer

Alors le mythique Bluesette (ici, en compagnie de Stevie Wonder) s’impose…

 

 

2 réflexions au sujet de “MYTHIC ‘BLUESETTE’ INTERLUDE [TOOTS THIELEMANS]”

  1. Dites-lui combien je regrette d’être trop jeune pour l’avoir découvert si tard… (J’ai suivi quelques concert mais je n’aurais pas osé déranger sa quiétude.) Dites-lui combien j’aurais aimé le connaître.

    La musique lui doit BEAUCOUP. Le Jazz encore plus. L’harmonica lui doit tout !

    J-F. Lacomblez

  2. Je partage tout à fait votre avis, et ce que je ne regrette pas, c’est la rencontre de maints jazzmen belges et d’autres, là – même si Toots faisait carrière essentiellement aux États-Unis. Rangé des machines, comme l’on dit, et partis vers d’autres horizons, je ne pourrai, hélas, rien lui en dire, mais son blogue est accessible et facile à trouver, vous pouvez aisément le lui faire savoir directement.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.