ŒUFS

 

 

À l’expérience, la pratique quotidienne, et appliquée, de l’exercice consistant à ‘marcher sur des œufs’ ne développe pas nécessairement en nous pour autant la propension à ‘l’insoutenable légèreté de l’être’.

 

6 réflexions au sujet de “ŒUFS”

  1. FR, un pot, un pot, c’est un poteau qu’il a cassé, avec sa pipe, pas un œuf !… Et pi, les merlans frits ont des yeux à la place des œufs, na !

    Quant à mon caviar, c’est du béluga d’origine (hors commerce), nanana !

    Bonne soirée.

    Répondre
  2. Ah, ah, Vincent, vous essayez de me faire croire que vous êtes à la pointe de l’arête et de me faire gober vos oeufs industriels comme du caviar.
    Mais il faut mieux marcher sur une arête que tomber dans un angle mort.
    Comme il faut mieux un merlan frit qu’un oeuf cassé.
    FR dirait pourtant que c’est bien ce dernier qui nous coute le moins cher.

    Répondre
  3. Un bon architecte-pêcheur vous dirait que, structurellement, comme chez les poissons, la qualité de la portée est déterminée par les caractéristiques de l’arête. D’où la nécessité d’un bon apariement. cf. B. Lapointe, ‘La maman des poissons’.

    Répondre
  4. Voici une affirmation sans gravité mais qui pourrait constituer un argument de poids si l’on considère que pour faire une bonne omelette il faut casser des œufs.

    Je sais : j’ai plutôt des gros sabots sous mon crâne d’œuf et vous savez déjà avec quelle légèreté je me moque de ces fragiles résistances.

    Répondre

Un commentaire, c'est sympa pour l'auteur.e … et c'est toute la vie du blogue ! D'avance, merci du vôtre.

EXCENTRIC-NEWS | Consultez la POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ et LE PORTAIL, MODE D'EMPLOI

EXCENTRIC-NEWS