PARIS ORIGINEL… ET ORIGINAL

 
… et si finalement Paris était sorti du ventre d’une baleine !
En quête d’un Paris imaginaire, suite…
 
 
UNE BALEINE RUE DAUPHINE
Il est difficile de dresser la carte de Paris en l’an 100.000 av J.C., mais on conserve quelques traces de ses premiers habitants, assez monstrueux il est vrai. Au 36 de la rue Dauphine est morte il y a bien longtemps une baleine. Ses ossements y furent découverts en 1891.

 

Le mammouth de la Galerie de l’Évolution
Muséum d’histoire naturelle, Paris

Des mammouths descendaient boire à la Seine, alors large comme l’Amazone, par une piste qui devint peu à peu notre rue Saint-Jacques. Leurs crottes en tapissent encore le sous-sol. D’autres mammouths, plus petits, semble-t-il, vivaient dans les sablières de Clichy. Les éléphants fréquentèrent plus tard les abords de Levallois. On a trouvé leurs squelettes un peu partout, sur la Buttes-aux-cailles, rue de Neuilly, à Popincourt et au Champs-de-Mars. Montreuil était le fief de rhinicéros laineux, dont la corne nasale atteignait 1,20 m de long. Les hippopotames, eux, batifolaient à Neuilly et dans l’avenue de la Motte-Picquet.

 

PARIS APRÈS LE DÉLUGE
La fondation de Paris a donné naissance à plusieurs légendes. Dis, fils de Japhet, fils de Noé, vint s’établir en Gaule et son dix-septième descendant, Lucus, fonda sa propre capitale, Lucotetia, dont on fit Lutèce. Cela se passait, disait-on, environ neuf siècles après le déluge.

 

ÉTAPE VERS LES HESPÉRIDES
Autre tradition. Hercule, obligé d’aller cueillir les pommes d’or du jardin des Hespérides, emmena avec lui des Parrasiens, habitants du bourg de Parrasia en Asie Mineure. Ceux-ci, au cours du long voyage vers Gibraltar par l’intérieur des terres, traversèrent le Sequane ou Seine et trouvèrent près d’un gué une île si verdoyante et accueillante qu’ils décidèrent de s’y installer. Les Lutéciens donc n’auraient existé que dans l’imagination des historiens. Les Parrasiens se transformèrent tout naturellement en Parisiens.

 

DESCENDANT DE PRIAM
Francion, fils d’Hector, petit-fils de Priam, s’était installé en Hongrie, après la destruction de la ville de Troie. Deux cents ans plus tard, ses descendants émigrèrent vers l’ouest, sous la conduite du chef Ybor, et découvrirent sur les rives de la Seine l’endroit rêvé pour y fonder une société organisée. Selon l’un des premiers ouvrages imprimés en France, Les Grandes Chroniques de France, publiées en 1493, c’est le troyen Pâris qui fonda la ville ; il y perdit son accent grave, il y gagna une juste renommée. Fuyant les ruines de Troyes [sic], le héros portait alors le bonnet phrygien dont on coiffa toutes nos Mariannes.

 

GAULOIS ET ROMAINS À PARIS
La première mention du nom de Paris apparaît sur une borne milliaire indiquant le route de Reims et datée de l’an 307. On peut y lire : civitas parisiorum. Auparavant, César avait désigné notre ville sous le nom de Lutecia ; mais on trouve déjà Lucotocia chez Strabon et Lucotecia chez Ptolémée. Ce mot peut aussi désigner ‘l’Île aux Corbeaux’, ‘l’Île aux rats’, ou ‘l’Abri au milieu des eaux’. Plus vraisemblablement, il signifie la Blanche (du grec leukos). Blancheur qui serait celle du plâtre abondamment recueilli sur place ou, selon l’imagination de Rabelais, celle du teint des riveraines.

 

Lutèce au temps d’Astérix et Obélix
Il semble que personne n’ait songé à une autre étymologie : Lug, au témoignage de César, fut le plus grand dieu de la Gaule, patron des voyages et du commerce, inventeur de tous les arts. Ce dieu, qui régnait jusqu’en Irlande, est à l’origine de nom de Lyon, Lugdunum, la forteresse de Lug, future capitale des trois Gaules. Il n’est pas impossible que Lucotèce, elle aussi, tienne le sien du dieu dont le visage était si respendissant que les mortels n’en supportaient ps la vue et dont l’arc était l’arc-en-ciel.
 
Guide de la France mystérieuse, art. Paris,
Claude Tchou, Éditeur, 1964.
Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions au sujet de “PARIS ORIGINEL… ET ORIGINAL”

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.