SYSTÈME D

Sur l’immense chantier d’un Monde en perpétuelle évolution, Créature inspirée et débrouillarde, l’Homme éternel bricoleur a royalement bricolé, substituts du Grand Architecte et du Magicien Merlin, des Dieux bricoleurs à son image.

Print Friendly, PDF & Email

10 réflexions au sujet de “SYSTÈME D”

  1. Je serais bien prétentieuse à (vous) vouloir anti ou dans le bon sens, et ce avec bon sens, car je connais déjà votre absence de préjugé sur les espèces de linguistiques et ses menteries.

    Répondre
  2. Que voulez-vous, Ma Chère, c’est la plate réalité ! Même sur le plan de l’ego, on ne confondre ce qui relève des maigres icônes matérielles bricolées par nos artistes – fûssent-ils des Michelangelo – et ce qui se manifeste dans les Sublimes Images du Très Supérieur Bricolage Divin – Le Système D(ieux). Sinon, où irions-nous, nous, et notre Très Sainte Civilisation Oriento-occidentale ? Je vous le demande. Le Règne de l’Esprit prime tout. Ecce Ego.

    Répondre
  3. En effet ! Mais comme je le dis infiniment mieux que Lévi-Strauss ! Et puis, moi, je ne parle pas, une fois de plus, des artistes et de leur sempiternel et médiocre ego mais de ce grand et éternel Ego que sont les dieux…

    Répondre
  4. “La poésie du Bricolage lui vient aussi, et surtout, de ce qu’il ne se borne pas à accomplir ou exécuter ; il « parle », non seulement avec les choses, mais aussi au moyen des choses. (…) l’artiste tient à la fois du savant et du bricoleur.”

    Claude Lévi-Strauss, “La pensée sauvage.” La science du concret.

    Répondre

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.