JARDIN RETROUVÉ [RABINDRANÀTH TAGORE]

On m’envoie et redonne à lire un de ceux qui ont auréolé les heures rêveuses de mon adolescence ; je l’installe donc ici dans l’implicite compagnie des André Gide, Thomas Mann et autres Aldous Huxley qui en ces temps ne me quittaient pas. Sans doute vous avais-je alors bien mal traité ; je vais m’efforcer … Lire plus…

BAISER RUSSE [THOMAS MANN]

Alors elle l’embrassa sur la bouche. C’était un baiser russe, de l’espèce de ceux que l’on échange, dans ce vaste pays plein d’âme, aux sublimes fêtes chrétiennes, comme une consécration de l’amour. Mais comme c’étaient un jeune homme notoirement “malin” et une jeune femme ravissante, au pas glissant, qui l’échangeaient, cela nous fait penser malgré … Lire plus…

LA NUIT, JOUIR

La nuit ta peau si fraîche. Ton sourire quis’ancre à mes yeux épuisant la pénombre. Ton souriredouce prière. Offre provocante. Commerce. Destinationassurée. Au corpsà corps. Au sexeà sexe. Dans les cris et l’affolement. Dans la tiédeur etla plénitude. Ta bouche première. Offerte. Onctueuse. Enveloppante.Carène de tes dents. Spirale deta langue. Inaboutie. Et bientôt mes lèvres … Lire plus…

DU VRAI SEXE [D.H. LAWRENCE]

Chose promise, et qu’on l’entende comme on veut — ou comme on peut —, voici l’autre versant, mais si complémentaire, de ce que Pablo Neruda rendait manifeste dans son poème présenté hier. Ici, la passion érotique au corps à corps, ou plutôt au corps contre corps, de deux êtres, une femme et un homme, seuls … Lire plus…

CIEL DÉCHIRÉ [WAFA BSAïS]

    Une femme écrit, crie, s’écrie ‘au bord du livre’, livre, se livre dans un livre sans (mot) fin. Au seuil de vie, amour et mort, autour de vie et amour des mots. Une femme, ici, à Tunis, où ailleurs. Une femme. Aujourd’hui, encore, toujours. Et dans le (son) roman, le (son) poème. Ainsi.  … Lire plus…

EXCENTRIC-NEWS