UN MORCEAU DE VRAIE DENTELLE [RAINER MARIA RILKE]

D’abord régler un compte. De Rilke, nombre ne connaissent rien, c’est-à-dire qu’ils n’ont en bouche que les Lettres à un jeune poète. C’est tout. Cela suffit. Munis de ce viatique, les voici parés pour la haute mer de la haute poésie. Ils n’apprendront rien. Il n’y a rien à apprendre. Ce recueil ne leur est … Lire plus…

BAISER RUSSE [THOMAS MANN]

Alors elle l’embrassa sur la bouche. C’était un baiser russe, de l’espèce de ceux que l’on échange, dans ce vaste pays plein d’âme, aux sublimes fêtes chrétiennes, comme une consécration de l’amour. Mais comme c’étaient un jeune homme notoirement “malin” et une jeune femme ravissante, au pas glissant, qui l’échangeaient, cela nous fait penser malgré … Lire plus…

LA NUIT, JOUIR

La nuit ta peau si fraîche. Ton sourire qui s’ancre à mes yeux épuisant la pénombre. Ton sourire douce prière. Offre provocante. Commerce. Destination assurée. Au corps à corps. Au sexe à sexe. Dans les cris et l’affolement. Dans la tiédeur et la plénitude. Ta bouche première. Offerte. Onctueuse. Enveloppante. Carène de tes dents. Spirale … Lire plus…