BÉNI SOIT LE CHARDON, BÉNI SOIT L’ADJECTIF !

Puisque nous voici, depuis quelque temps, du côté de chez Diderot, profitons de l’intérêt que cultive son Encyclopédie pour les adjectifs et, par voie de conséquence, de la guérison – toute rêveuse – que nous apporte la litanie de vertus médicinales dont ils nous couvrent. “Le soufre doré est donc emménagogue, hépatique, mésentérique, béchique, fébrifuge, … Lire plus…