ODE, ÉLÉGIE, ÉPITAPHE… [PIERRE DE RONSARD]

Ode, élégie, épitaphe… : la poésie de la Renaissance à l’instar de celle de l’Antiquité, qu’elle admirait tant et voulait imiter, s’attache à rendre hommage à travers la Figure de la femme aimée…, admirée, désirée… et regrettée, à l’humain commerce dans ses espoirs, ses joies, ses peines. On n’y prend Dieu qu’à témoin pour garantir … Lire plus…

D’ANTAN ET SUR UNE MÊME NOTE [BLANCHE BALAIN / LOUIS CALAFERTE]

Quand deux poètes s’accordent, se répondent, se confrontent, aux détours du temps et au hasard (objectif) d’une image… pour notre simple et bon plaisir de lecteurs.    Mémoire Plus tard, lorsque les mois auront passé, longuement, en troupeaux de laine, en troupeaux noirs et blancs, Si violemment poussés vers leurs plaines, vers le dernier pâturage … Lire plus…

L’INSTANT [PAUL VALÉRY / DINAH WASHINGTON]

  En épigraphe de ‘La Mécanique des femmes’, roman terrible, Louis Calaferte inscrit, pour qui se méprendrait — et pourtant, tant se sont mépris ! — cette réflexion de Paul Valéry (Cahiers, II, Éros) : Ce n’est pas la femme, c’est le sexe. Ce n’est pas le sexe, c’est l’instant — la folie de le … Lire plus…

INTERLUDE D’UN SOIR [LOUIS CALAFERTE / CHET BAKER]

Sous les ponts a passé tant d’eau ils sont jeunes moi je suis vieux voici l’âge silencieux je sens l’automne dans mes os Rien désormais ne me ressemble soûlé d’indolente tristesse je regarde mon temps qui cesse la mort et moi partons ensemble Ce que j’aimais ne m’aime plus les désirs perdent leur raison tout … Lire plus…