ARRÊT SUR IMAGE [PAUL VERLAINE]

Prisons de Nantes et château de Mons, à moins que ce ne soit l’inverse. Toujours est-il que deux ans durant, il y habita une tour en ce château, Verlaine, et l’on sait pourquoi. Y demeurer, puis en repartir. Écrit en 1875 À Edmond Lepelletier.  J’ai naguère habité le meilleur des châteauxDans le plus fin pays … LIRE+

EXCENTRIC-NEWS