ODOMO [TAREK ESSAKER]

Odomo (assis, enlevant une chaussure) : Je me penche sur la nuit, j’ai l’impression qu’elle me regarde. Je me penche sur la tombe, j’ai la certitude qu’elle me dévisage. Je me dirige vers le temps, j’ai le sentiment que je suis sa proie.

EXCENTRIC-NEWS