RIEN NE CÉLÈBRE RIEN [TAREK ESSAKER]

À toi, le Navago, qui à chaque instant renouvelé, appétit et recherche insatiable de ce goût cheminant de vivre… ! À toi ce texte…   Celui qui donne et nous fait savoir ses visions du monde, nous fait devenir avec lui. Il nous prend dans le bégaiement et le composé de ce qui passe par … Lire plus…

L’INNOCENCE DU DEVENIR [FRIEDRICH NIETZCHE]

  L’innocence du devenir* : devoir ce que l’on est (devenu) davantage à une complexion de l’être qu’à la détermination de la pensée. S’en satisfaire ? * Friedrich Nietzche, à la lecture de Michel Onfray, qui le cite (Les vertus de la foudre – Journal hédoniste, tome 2).