ZÉRO POUVOIR

SOYEZ RÉSOLUS À NE PLUS SERVIR, ET VOUS VOILÀ LIBRES. [ÉTIENNE DE LA BOÉTIE]  Ce blogue est placé, en toute liberté — il n’est l’expression d’aucune mouvance politique, idéologique ou philosophique et aimerait seulement manifester une disposition d’esprit, un ‘climat’ de pensée, une sensibilité, une aspiration à être, à vivre —, sous l’égide d’Étienne de … LIRE+

PIERRES DE CELTES [ELIAS CANETTI]

On avait, chez les Celtes de l’antiquité, un moyen simple et clair de dénombrer les morts parmi les guerriers en recourant au tas. En partant pour la guerre, en effet, chaque homme ramassait une pierre et la jetait avec les autres sur le même tas. Au retour chacun enlevait une pierre du tas, où ne … LIRE+

UN TEMPS D’AVANCE [ELIAS CANETTI]

Quand Nietzsche, en lisant Taine dans La Revue des Deux Mondes, nourrissait son esprit européen, Rimbaud était déjà trafiquant d’armes à Harrar. Elias Canetti, Le territoire de l’Homme, Albin Michel, 1978.         Ce à quoi Tarek Essaker souhaite associer, plus que commentaire :  … Mes rêves vont ainsi, de courbe en spirale, … LIRE+

RÉFLEXIONS SUR L’ÉTAT(1) [PIERRE CLASTRES]

Cet entretien [1975], ainsi que le >Discours sur la servitude volontaire de Étienne de La Boétie (dont on trouvera le texte par ailleurs) , auquel il est fait référence ici quelque part, sont les “pivots” de ce blogue, dont l’objet est d’explorer et discuter, notamment sous l’angle de l’anthropologie politique, les expressions du “NON-POUVOIR” dans … LIRE+

HUMANISME ET ANTHROPOLOGIE [ELIAS CANETTI]

  L’humanisme nous a rendu la vie trop facile. Nous ne connaissions pratiquement rien encore. Tout son effort ne visait, en fait, qu’une seule tradition. Mais même si, de cet élan, ne devait rester que le nom, il n’en serait pas moins sacré ; et la science qui le prolonge avec davantage d’ampleur et d’érudition, … LIRE+

HUMEUR BLANCHE, HUMEUR NOIRE [ELIAS CANETTI]

À lire, à deux pages d’intervalle, de ce même livre, ceci, résulte un sentiment, finalement réconfortant, vraiment. Et pour en revenir, encore, toujours, à Elias Canetti. La beauté des vases grecs naît de l’espace vide et mystérieux qui s’anime entre les figures. Cette ombre intérieure rend plus lumineuse leur ronde extérieure. Elles sont comme les … LIRE+

EXCENTRIC-NEWS