JEUX D’ENCRE [WEN TONG / YOLAINE ESCANDE]

Du général au particulier… En février, j’avais donné un exemple [… L’HOMME S’ÉCRIT EN MAJUSCULE]  de “l’universel” qui préside à la calligraphie chinoise ; c’était à l’ouverture d’une lecture qui aujourd’hui se termine… dans le particulier. En effet, Yolaine Escande, avec précision, nous montre, en conclusion de son livre, combien — et comment — la … Lire plus…

… L’HOMME S’ÉCRIT EN MAJUSCULE [YOLAINE ESCANDE / SHEN PENG]

  Dans la Chine traditionnelle, les arts sont des activités liées à l’écriture, ainsi même la musique, la poésie et les rites. Et c’est dans un monde en perpétuel changement, tel que le conçoivent les Chinois, qu’émergent des signes de cohérence que l’on appelle wen, exprimant l’intelligibilité de l’univers. Ce sont ces signes que le … Lire plus…