LA VILLE

La Ville, la découvrir, comme on soulève maintes couvertures avant de parvenir à la nudité aimée. La Ville. Les villes. Je les ai parcourues, j’en ai parcourues d’aucunes. Paris, bien sûr, mais plus incertainement : Alicante, Amsterdam, Anvers, Barcelone, Bordeaux, Bruxelles, Cologne, Cork, Dublin, Florence, Galway, Gand, Liège, Lille, Limerick, Lisbonne, Londres, Lyon, Marseille, Milan, … Lire plus…

AU PASSAGE… STRASBOURG [ANDRÉ GIDE]

Chacun de faire le voyage, auparavant c’était vers l’Italie, à l’exemple des jeunes Anglais ; en cette fin du dix-neuvième siècle, c’est vers l’Allemagne, patrie de …, Goethe…, et maintenant de Wagner. Et c’est aussi le passage obligé par l’Alsace, c’est à dire par Strasbourg, terre “française” qu’il faudra un jour libérer. C’était Nerval, Hugo…, … Lire plus…

JOYCE, J’AIME… [ANDRÉ GIDE]

En 1942, André Gide donne dans sa chronique du Figaro une série d’interviews fictives, qui feront la matière de Attendu que… publié par les Éditions Edmond Charlot à Alger en 1943. J’en extrais ici un fragment qui prend pour prétexte une controverse relative au Ulysse de James Joyce. On appréciera la subreptice subversion des références … Lire plus…

DES RILLETTES TOUT SIMPLEMENT [QUELQUES FAÇONS DE LES PRÉPARER]

Nulle invention ici, seulement la simple re-création de préparations éprouvées exploitant les ressources traditionnelles du terroir. Recettes d’hier pour aujourd’hui.  Rillettes classiques Rillettes de campagne Rillettes d’Angers (au porc et à l’oie) Rillettes du Mans (au porc) Rillettes de Tours (au porc et à l’oie) Rillettes parisiennes Rillettes de canard Rillettes de garenne Rillettes de … Lire plus…

PROVOCATION… AU DÉSIR [ANDRÉ GIDE]

Que l’importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée.   Arpad Safranek, Anja, sculpture en albâtre   Tout ce que tu gardes en toi de connaissances distinctes restera distinct de toi jusques à la consommation des siècles. Pourquoi y attaches-tu tant de prix ? Il y a profit aux désirs, et profit au … Lire plus…

BALLADE DES BIENS IMMEUBLES [ANDRÉ GIDE]

  S’il est un livre qui est une petite Bible, le livre ‘par excellence’, et ce n’est pas trop dire, c’est celui-ci ‘Les Nourritures Terrestres’ [1897]. Si l’auteur, s’adressant à Nathanaël, son ‘disciple’ intérieur, ne cesse d’y clamer à propos de ‘ce manuel d’évasion, de délivrance’, ‘quand tu m’auras lu, jette ce livre — et sors. … Lire plus…

ANDRÉ GIDE, JOYEUX DRILLE

Occasion offerte par mes exils picards, très momentanés, d’ouvrir la vieille armoire aux livres et d’y retrouver ceux-ci, parfois encore, comme on le faisait, à découper — ah, ces anciens coupe-pages en bois offerts par les libraires ! Parmi ceux-ci donc, les quatre volumes de ‘Attendu que …’ d’André Gide, chez Charlot à Alger en … Lire plus…