PRÉMONITION ?… PRÉMUNITION ?… [GEORGES PERROS]

Ce fut tout à coup comme si nous vivions dans un monde totalement faux, mensonger. Comme si nous n’étions attentifs qu’aux futilités. Ce fut parfait. On aurait souhaité l’éternité de ce état de guerre sans victimes – ou presque –. Ah ! ce n’est pas facile. Mais je serais tenté de dire que ce qui … Lire plus…

GUERRE…, MAIS GUÈRE !

La fin de l’hiver était douce et autorisait de saines promenades à travers les gravières — les ‘grèvières’, comme on dit ici — et le long du canal. Je m’avançais donc de mon bon pas et finissait par rejoindre un couple arrếté qui contemplait un envol d’oiseau : — C’est un cygne, disait-elle. — Non, … Lire plus…

SI JAURÈS SU…

Une interlocutrice, dans un réseau voisin,  a ‘posté’ ceci, il y a de cela quelques jours : Hollande hué à Carmaux : ‘Si Jaurès su, Jaurès pas viendu !’ L’évènement n’est pas récent : la commémoration de l’assassinat de Jean Jaurès, en mars 2014, mais je me pose cette question — vous me direz : … Lire plus…

ANTI…PILI-PILI…TAIREMENT [RENÉ DE OBALDIA]

LE MATRIOTE Qu’ils partent à la guerre ! Qu’ils partent vers l’horreur ! Qu’ils se tuent pour leurs pères ! Quels pères ? Le seul qui est au ciel ne leur suffit point ? Ô hommes débiles, incapables d’assumer la guerre en vous-mêmes ; et elle en déborde ! Hommes faibles ; et la faiblesse … Lire plus…

11 NOVEMBRE, SUR CE PLATEAU-LÀ…

En ce jour des morts, les vrais, ceux qui en sont morts. Plus de quatre années d’abominable boucherie. Dire les morts et les mots. À un air près. Les hommes comme des bœufs à l’abattoir. Râler, quand tout, en cette terre mienne, quand tous les râles s’en sont allés, surtout ceux-là, de ces hommes-là. Là. … Lire plus…