UN LUSTRE PEU BRILLANT… [PIERRE CHARBONNIER]

Paru au début de cette année 2020, avant l’événement sanitaire majeur que nous traversons, l’ouvrage magistral de Pierre Charbonnier, chercheur au CNRS, ‘Abondance et liberté – Une histoire environnementale des idées politiques’, tente de cerner, à partir de la pratique philosophique, la trajectoire des idées politiques modernes, c’est-à-dire depuis le 17e siècle occidental, dans leur … Lire plus…

EXCENTRIC-NEWS | LA UNE

DE SITES ET DE BLOGUES DEPUIS 2003 IMPOSTURA / IMPOSTURE [OCTAVIAN PALER] 14 septembre 2020 par VincentSteven Les autres loups m’écharperaientS’ils apprenaient qu’en réalitéMon hurlement n’est qu’une plainte. LIRE PLUS… / LE-BLOG-A-VINCENT / PROMENADE [TAREK ESSAKER] 28 août 2020 par Tarek Essaker On invente à tout moment un conte pour l‘exil, avec des longs récits … Lire plus…

… LA CHARRUE AVANT LES BŒUFS

Dans nos campagnes d’antan, aux jours les plus courts, les plus rudes, tous travaux de la terre suspendus, la veillée rassemblait autour de l’âtre le petit peuple pour y narrer, magnifiés, des faits devenus extraordinaires et des prodiges rompant avec la banalité et la répétition monotone des travaux quotidiens et saisonniers ancestraux. Cet imaginaire, malgré … Lire plus…

LA ROUTE D’UN AMI [ARMEN TARPINIAN]

L’homme assis devant un fruit mort, devant une poussière de foudre, l’homme assis devant lui-même, l’homme qui voudrait oublier l’eau, nier les rayons de l’attente, maudire le vin, sécher le sang, pulvériser la pierre avec sa tête, ne plus sentir ses mains, ses anciennes mains tissées de lumière, culbutées de souffrance, ne plus sentir sur … Lire plus…

… L’HOMME S’ÉCRIT EN MAJUSCULE [YOLAINE ESCANDE / SHEN PENG]

  Dans la Chine traditionnelle, les arts sont des activités liées à l’écriture, ainsi même la musique, la poésie et les rites. Et c’est dans un monde en perpétuel changement, tel que le conçoivent les Chinois, qu’émergent des signes de cohérence que l’on appelle wen, exprimant l’intelligibilité de l’univers. Ce sont ces signes que le … Lire plus…

MOURIR, DRÔLE D’IDÉE !

L’homme immortel défie le temps et ne se pose pas la question de son éternité ; il n’est agité par nulle angoisse existentielle. Condamné à indéfiniment se survivre, il n’est aucunement préoccupé d’assurer une postérité. Immobile, sans futur, inlassablement face à lui-même, s’ignorant (il est le Tout, l’univers), et à ses semblables dont il ne … Lire plus…