DE TAILLE, D’ARBRE, DE HACHE ET D’OR [LIE-TSEU / LIE ZI]

FANTAISIE D’UN PAUVRE Un homme de Song, en se promenant, trouva sur sa route la moitié d’une taille que quelqu’un avait perdue. Rentré chez lui, il la cacha et, en secret, il ne faisait que compter les coches. Un jour il dit à son voisin : “Attendez, il est possible que vous me voyiez riche.” … Lire plus…

LE CŒUR ET LA CORDE

    Ce n’est pas que je sois incapable de pincer les cordes d’un instrument ou d’achever une mélodie, mais ce à quoi je vise, ce n’est pas à bien pincer les cordes ni à obtenir de beaux sons. Cependant, ce que je cherche, je ne l’ai pas encore trouvé dans mon cœur et par … Lire plus…