SOLITUDE [ROBERTO JUARROZ / OCTAVIAN PALER]

Una soledad adentro y otra soledad afuera. Hay momentos en que ambas soledades no pueden tocarse. Queda entonces el hombre en el medio como una puerta inesperadamente cerrada. Una soledad adentro. Otra soledad afuera. Y en la puerta retumban los llamados. La mayor soledad está en la puerta. Une solitude à l’intérieur, une autre à … Lire plus…

LA DÉFINITION DE L’OMBRE [OCTAVIAN PALER]

Si la lumière nous traversait nous n’aurions plus d’ombre, elle ne tournerait plus autour de nous telle un tournesol  noir. Et si elle ne tournait plus autour de nous telle un tournesol noir, la nuit, elle, ne dormirait plus en nous. Octavian Paler, extrait de L’Ombre des mots (Définitions lyriques), Inédit en français, traduit du … Lire plus…

FESTINA LENTE [OCTAVIAN PALER]

D’Octavian Paler, éditorialiste, essayiste, écrivain et poète roumain [1926-2007], rien de plus précis ne sera dit ici, renvoyant le lecteur au ‘tiroir’ domaine roumain, où l’on trouvera plusieurs témoignages de son activité et des liens utiles. Les curieux trouveront des ‘traces’ polémiques de sa présence télévisuelle jusqu’à ses derniers jours  – il fut homme de … Lire plus…

LE SIGNE DU CANCER [OCTAVIAN PALER]

Qu’il eût été bien d’être un crabe authentique marchant constamment à reculons*. Je t’aurais rencontrée parmi mes souvenirs et, une fois trouvée, je ne t’aurais plus lâchée, te traînant avec moi à reculons, afin de nous aimer jeunes et coupables, et ensuite, toujours à reculons, je t’aurais traînée vers l’enfance, jouant là innocents, jusqu’à ce … Lire plus…

‘HUMANIMALITÉ’ OU BESTIALITÉ ?

‘L’homme est un loup pour l’homme’, la sentence est de Thomas Hobbes et elle a valeur de métaphore à l’usage d’une certaine philosophie politique, mais il est bien difficile de la retourner ; les loups ne comprennent pas quand on leur clame : ‘Le loup est un homme pour le loup’. Il est vrai qu’inventer … Lire plus…

AU SEUIL DE… [OCTAVIAN PALER]

Franchir un seuil est chose risquée. Initiatique. Cela engage tout l’être. Être dedans. Être dehors. S’y maintenir est problématique, incertain, ambigu. Prise de pouvoir, obstruction. Incertitude, déséquilibre inquiet. Certains atavismes culturels font résonner considérablement ce phénomène. Ainsi, en Roumanie, une puissante et profonde symbolique est attachée à la porte et à son franchissement. Elle marque … Lire plus…

L’AIR DU TEMPS [OCTAVIAN PALER]

Ce blogue n’est peut-être pas l’espace où prendre la parole en lieu et place de l’autre. Mais cet autre n’étant, hélas, plus avec nous pour le faire et comme, par ailleurs, il nous avait, d’une certaine manière, autorisé son propos en français, je me permets de noter ce court poème qui me semble non seulement … Lire plus…