EXCENTRIC-NEWS

DE SITES ET DE BLOGUES DEPUIS 2003 RIEN NE CÉLÈBRE RIEN [TAREK ESSAKER] 22 mai 2020 par Tarek Essaker Celui qui donne et nous fait savoir ses visions du monde, nous fait devenir avec lui. Il nous prend dans le bégaiement et le composé de ce qui passe par les mots, les sensations, les sens, … Lire plus…

LES EXTRAITS D’OCTOBRE [TAREK ESSAKER]

LES EXTRAITS D’OCTOBRE | Les 14 et 15 octobre 2019, Tarek me ‘dictait’ à distance, et avec une sorte d’urgence et de nécessité, un ensemble d’extraits de ses écrits. Je les publie ici avec la même nécessité et la même urgence. | Vincent Lefèvre.

ÉPHÉMÈRES+ [TAREK ESSAKER]

ÉPHÈMÈRES+ | Au fil des jours, des ‘petits textes’ publiés en exergue de LA PAGE DE TAREK. Les dates sont celles de publication. … … Il est difficile de respirer sous ces flots de haine comme grêle sous les cieux – puisque c’est bien le moment de reprendre souffle – dans un brouillard pensé, au … Lire plus…

LA VIE COMME ELLE VA [TAREK ESSAKER]

ARCHIVE | Texte intégral tel que donné lors des différentes représentations | Annexé, la présentation du spectacle inaugural du 5 décembre 2005 à Bruxelles | 2005

ET LE VERBE DANS TES MAINS [TAREK ESSAKER]

ARCHIVE | Texte tel que publié par l’éditeur et assorti de deux critiques. | 1994

LE SUICIDE DU POISSON [TAREK ESSAKER]

ARCHIVE | D’un recueil épuisé, le texte, assorti de critiques | 1991 | Nous recherchons un exemplaire original ou la copie du recueil.

DES GRILLES PARFUMÉES DE PASSÉ [TAREK ESSAKER]

ARCHIVE | Quelques extraits d’une publication à compte d’auteur, en 1989, publiés par la revue ‘Mar Aberto’, à Liège, et une critique de Vincent Lefèvre, alias Pierre Chavonne, pour le mensuel ‘Avancées’ à Bruxelles. | 1989. [N.B. Nous recherchons un original de cette publication dont l’auteur ne dispose plus.]

LES CHEMINANTS [TAREK ESSAKER]

ARCHIVE | Ce document, en format PDF, reprend exactement le texte fourni à l’éditeur pour l’édition de 2006, suivi d’une présentation, intégrée au livre, par Vincent Lefèvre et suivi de la fiche éditeur| Annexé un texte de 1998, sur la même thématique, intitulé ‘PEUR’, resté inédit.

Ô GAMRA [TAREK ESSAKER]

ARCHIVE | Ce document, en format PDF, reprend exactement le texte fourni à l’éditeur pour la première édition de 1997.

LA PAGE DE TAREK ESSAKER

L’écriture est un exil qui nous choisit et nous raconte. ICI ET LÀ… ☞ NOUVEAU BILLET ‘EXCENTRIC-NEWS’… RIEN NE CÉLÈBRE RIEN [TAREK ESSAKER] 22 mai 2020 par Tarek Essaker Celui qui donne et nous fait savoir ses visions du monde, nous fait devenir avec lui. Il nous prend dans le bégaiement et le composé de … Lire plus…

IL Y AVAIT UN ENFANT PAUVRE D’ALGÉRIE [PHILIPPE LOUIT]

Hier, une amie algéroise me confiait son bouleversement : l’ancienne femme de ménage de son bureau, une entreprise de recrutement de cadres, sur le port d’Alger, qui avait travaillé là 6 à 7 ans, déjà gravement malade depuis longtemps, venait de mourir : Quelle vie ! La nôtre a adopté un garçon et une fille. … Lire plus…

LA MÈRE DE LA DÉSOLATION [ILIO NOVELLINO]

L’intermittence mécanique de la pluie, les briques et les fenêtres, la lampe dont on a oublié l’usage, que fais-tu sans réponse parmi les gestes des épingles. Et si nous mettions tous les ascenseurs du monde l’un au-dessus de l’autre est-ce que la lune pourrait descendre ? Parce que Madame est fille du diable. Nous vivions … Lire plus…

MIGRAINE, LE COMPRIMÉ

Au milieu de la nuit s’éveiller Par la migraine tenaillé Se lever Trouver un comprimé D’un verre d’eau l’accompagner Se recoucher Patienter Se rendormir enfin apaisé Au petit matin se lever Retrouver le verre vidé … et le comprimé Illustration : Wikipédia

UN MORCEAU DE VRAIE DENTELLE [RAINER MARIA RILKE]

D’abord régler un compte. De Rilke, nombre ne connaissent rien, c’est-à-dire qu’ils n’ont en bouche que les Lettres à un jeune poète. C’est tout. Cela suffit. Munis de ce viatique, les voici parés pour la haute mer de la haute poésie. Ils n’apprendront rien. Il n’y a rien à apprendre. Ce recueil ne leur est … Lire plus…

CHINOISERIE

RÊVERIE CHINOISE [À L’ANCIENNE] La nuit Sur l’étang Étend sa lune Photo : v.l., 29/09/2015.