AUX PORTES DE TUNIS [TAREK ESSAKER]

L’aspiration irrésistible de ce qui se cache et se révèle dans la tension inéluctable vers l’illisible oubli. Porte-perte, ville-vie, amour-la mort sont les noms des stations que traversent chacun de ces textes.

TÊTACLAC, TÊTE DE SÉRIE

  Ce n’est pas en claquant des doigts que l’on claque une porte, surtout si on les a laissés dans l’embrasure.  

AU SEUIL DE… [OCTAVIAN PALER]

Franchir un seuil est chose risquée. Initiatique. Cela engage tout l’être. Être dedans. Être dehors. S’y maintenir est problématique, incertain, ambigu. Prise de pouvoir, obstruction. Incertitude, déséquilibre inquiet.

EXCENTRIC-NEWS