JE M’ÉTAIS NOURRI DE TON ÊTRE [RENÉ LEIVA]

Nous avions laissé errer Nos pas Sur le sable tiède Ivres de nuit Rassasiés de lune Et il nous fallait maintenant scruter Le silence Au travers de la vague Il n’existe pas As-tu chuchoté Dès lors ta voix S’exténua Devint murmure Souffle tiède Craignait-elle au fait D’éprouver quelque Parole vraie ? D’où vient qu’un mot … Lire plus…

VIRTUEL, MON AMOUR…

Ah, qu’il empoisonne la Toile, ce ‘virtuel’ qui n’existe pas. Il est là, mais impossible de le définir. Toutes ses acceptions sont ailleurs, et en informatique, il est si bien défini…, qu’il ne s’agit pas de cela. Retournons à nos vieux (et plus récents) dictionnaires. Dictionnaire du Moyen Français : Qui n’est qu’en puissance. Dictionnaire … Lire plus…