LE TEMPS DU ROMAN [MIRCEA ELIADE]

    On connaît, entre autres, de Mircea Eliade, le “mythologue”, son célèbre “Le sacré et le  profane” et, dont est extraite la présente page, “Aspects du mythe”. Mais loin des lointaines ‘histoires’, reculées dans le temps et dans l’espace, c’est tout près de nous, d’ici — notre société dite moderne — et dans notre “maintenant” que … LIRE+

CIEL DÉCHIRÉ [WAFA BSAïS]

    Une femme écrit, crie, s’écrie ‘au bord du livre’, livre, se livre dans un livre sans (mot) fin. Au seuil de vie, amour et mort, autour de vie et amour des mots. Une femme, ici, à Tunis, où ailleurs. Une femme. Aujourd’hui, encore, toujours. Et dans le (son) roman, le (son) poème. Ainsi.  … LIRE+

L’ATTENTE L’OUBLI [MAURICE BLANCHOT]

Il est des livres dont on aimerait parler ; on ne peut que les lire.  Au fil des pages filent, se filent les pages dans l’attente oubli. Entre attente oubli. Entre Elle Lui. Quand tout (se) passe. Quand rien ne (se) passe. Ce rien plein, espace mort vif s’attachant attente oubli. Et vient, cantique des … LIRE+

DE L’HOMME, DU RAT (ET DE GEORGES PÉREC)

Quelle merveilleuse invention que l’homme ! Il peut souffler dans ses mains pour les réchauffer et souffler sur sa soupe pour la refroidir. Il peut saisir délicatement, s’il n’est pas trop dégoûté, n’importe quel coléoptère entre pouce et index. Il peut cultiver des végétaux et en tirer sa nourriture, son habillement, quelques drogues, et même … LIRE+

J’ÉCUME LES JOURS [BORIS VIAN]

Dans la vie, l’essentiel est de porter sur tout des jugements a priori. Il apparaît, en effet, que les masses ont tort, et les individus toujours raison. Il faut se garder d’en déduire des règles de conduite : elles ne doivent pas avoir besoin d’être formulées pour qu’on les suive. Il y a seulement deux … LIRE+

LE CALEMBOUR EST COMMUN* [RAYMOND QUENEAU]

    Le vingt-cinq septembre douze cent soixante quatre**, le duc d’Auge se pointa sur le sommet du donjon de son château pour y considérer, un tantinet soit peu, la situation historique. Elle était plutôt floue. Des restes du passé traînaient encore ça et là, en vrac. Sur les bords du ru voisin, campaient deux … LIRE+

EXCENTRIC-NEWS