LA VIE… [PIERRE SCHNEIDER]

Jacques Linard, Vanité au papillon, 1634, coll. privée La vie,  écrit Pierre Schneider, dans son bel essai sur Corbière, est une faute d’orthographe dans le texte de la mort. Extrait d’une lettre de Samuel Beckett à Bram Van Velde . .        

JOKER… BECKETTIAN, PERHAPS

Tandis que l’estragon croît à nos genoux nos jours gagnent en clarté, soliloquait-il, humant le frais soleil de mars qui baignait la jardinière-aux-herbes et lorgnant sur ces passants qui progressaient à l’aplomb de sa fenêtre.     Gustave Caillebotte, Boulevard vu d’en haut, 1880.

EXCENTRIC-NEWS