D’ARBRES, D’ENFANCE ET D’OCÉAN [SARAH BAILLEUX]

Quand on lit un poème, on habite dedans. Plus que tout au monde, on aime ce moment où le poème continue de vivre en nous comme un rêve qui chemine et se prolonge. Comme un long cheminement vers nos questionnements divers et nos précaires pensées. Et cela sans nul retour. Quand la poésie nous surprend … Lire plus…

QUARTET ASSELIKOUN

PRODUCTION… DIFFUSION… ORGANISATION… INFORMATION… MÉDIATISATION… CE PROJET VOUS INTÉRESSE… VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ?

LES ÉMEUTIERS, LA PAROLE DU DEHORS [TAREK ESSAKER]

INÉDIT. Ce texte de décembre 2005, inédit à la publication, a été présenté en lecture lors d’une émission de Radio Zinzine à Longo Maï. AVANT PROPOS DE CIRCONSTANCE. Ce texte rédigé fin 2005, dans la foulée des émeutes qui, selon le cliché éculé, ‘enflammèrent les banlieues parisiennes’, nous semble avoir, sans jamais l’avoir perdue d’ailleurs, … Lire plus…

EXCENTRIC-NEWS | LE PORTAIL

DE SITES ET DE BLOGUES DEPUIS 2003 La Machine Du Monde Aura Pour Ainsi Dire Son Centre Partout Et Sa Circonférence Nulle Part

EXCENTRIC-NEWS | LA UNE

DE SITES ET DE BLOGUES DEPUIS 2003 MIMOSA… MIMOSETTE… 20 janvier 2021 par VincentSteven Puisque – comme chaque année d’ailleurs – c’est de saison, ici, cette petite ode au mimosa, atlantique, en l’occurrence… LIRE+ / LE BLOG-A-VINCENT / L’ÉQUILIBRE, L’APAISEMENT [CUBISME] 28 décembre 2020 par VincentSteven Photo : VS | 28/12/2020 | 18:02:59 LIRE+ / … Lire plus…

LA VIE COMME ELLE VA [TAREK ESSAKER]

ARCHIVE | Texte intégral tel que donné lors des différentes représentations | Annexé, la présentation du spectacle inaugural du 5 décembre 2005 à Bruxelles, assortie de quelques photos | 2005 | Bande son et clip vidéo du Festival Voix de Femmes | Et des croquis de Susana Barreto Dias Tarek Essaker | La vie comme … Lire plus…

ÉCOUTE, M’A-T-ON DIT [TAREK ESSAKER]

En marge, ou plutôt en prélude d’une relecture, à venir, de l’œuvre du vieux compagnon Tarek Essaker, je donne ici une page du “projet” Ô Gamra, puisque, plus que d’un livre édité, il s’agissait d’un vaste travail dramaturgique abouti-inabouti. Page de transition donc entre un texte et un autre Les Cheminants. Un verbe “inspiré”. ÉCOUTE … Lire plus…

UN TEMPS D’AVANCE [ELIAS CANETTI]

Quand Nietzsche, en lisant Taine dans La Revue des Deux Mondes, nourrissait son esprit européen, Rimbaud était déjà trafiquant d’armes à Harrar. Elias Canetti, Le territoire de l’Homme, Albin Michel, 1978.         Ce à quoi Tarek Essaker souhaite associer, plus que commentaire :  … Mes rêves vont ainsi, de courbe en spirale, … Lire plus…