UN PHILOSOPHE POUR RESPIRER [TCHOUANG-TSEU / ELIAS CANETTI]

Depuis Tchouang-Tseu, les présocratiques et la sagesse “antique” il y a eu la “philosophie” dont François Jullien* écrit qu’“elle a bien trop besoin de la sagesse pour se hausser — pour se gausser ; comme pour se défausser sur elle du rôle (‘vulgaire’) qu’elle n’entend pas jouer. Car, en même temps que la philosophie couvre … Lire plus…

QUAND TCHOUANG-TSEU RÊVA QU’IL ÉTAIT UN PAPILLON JUIF NEW-YORKAIS

Les États-Unis sont un immense ‘melting pot’, un creuset, culturel — et interculturel — ; des populations issues du monde entier s’y croisent et s’y confrontent. Parmi celles-ci, à New York, en particulier, Juifs, émigrés des pays germaniques et d’Europe centrale, y côtoient une nombreuse communauté d’origine chinoise venue chercher fortune dans la grande métropole … Lire plus…

CAMARADE TCHOUANG-TSEU [ELIAS CANETTI]

La réalité du fantastique chez Tchouang Tseu. Elle ne se réduit jamais à quelque idéal. L’intangible, c’est la réalité et non pas quelque chose qui se trouve derrière elle. Ce qui m’a toujours attiré dans le taoïsme, c’est qu’il connaît et approuve la transformation sans pour autant aboutir à la position de l’idéalisme indien ou … Lire plus…