1061, TEMPLE DE MIANCHI [SU DONG-PO]

La vie humaine, jusqu’où va-t-elle ? à quoi ressemble-t-elle ?Elle doit sembler un cygne qui vole, se pose sur la neige ou la fangeSur la fange, il arrive qu’il laisse vestiges de ses griffesLe cygne s’envole, savoir où ? est ? ou ouest ?Le vieux moine est déjà mort, devenu neuve pagodeLe mur s’effondre, plus … Lire plus…

LE TEMPS DU ROMAN [MIRCEA ELIADE]

    On connaît, entre autres, de Mircea Eliade, le “mythologue”, son célèbre “Le sacré et le  profane” et, dont est extraite la présente page, “Aspects du mythe”. Mais loin des lointaines ‘histoires’, reculées dans le temps et dans l’espace, c’est tout près de nous, d’ici — notre société dite moderne — et dans notre “maintenant” que … Lire plus…

NOUS AVONS LE TEMPS [OCTAVIAN PALER]

    Nous avons le temps.Nous avons du temps pour tout.Dormir, courir de droite à gauche,regretter nos erreurs et en commettre encore,juger les autres en nous absolvant.Nous avons le temps de lire et d’écrire,de corriger nos œuvres et de regretter ce que nous avons écrit.Nous avons le temps de faire des projets et de ne … Lire plus…

LE QUATRIÈME TEMPS

Passé le prime temps où, anarchique et brouillon, son désir éperdu pourchassait, insaisissablement, sa propre ombre et les reflets des élans de ses passions, il se fit une secrète philosophie, une intime fierté, de penser que la nécessité de son être ne se réalisait pleinement que dans ce qu’il nommait, à l’époque, ‘l’amour des femmes’ … Lire plus…

LA MARCHE DU TEMPS [RAINER MARIA RILKE]

 Niklaus M. Deutsch [1484-1530] La Jeune Fille et la Mort     Wir sind die Treibenden.Aber den Schritt des Zeit,nehmt ihn als Kleinigkeitim immer Bleibenden. Alles das Eilendewird schon vorüber sein ;denn das Verweilendeerst weiht uns ein. Knaben, o werft den Mutnicht in die Schnelligkeit,nicht in den Flugversuch. Alles ist ausgeruht :Dunkel und Helligkeit,Blume und … Lire plus…