LA FILLE DE LA RIVIÈRE [TAREK ESSAKER]

INÉDIT | TROISIÈME VERSION AUGMENTÉE [21/10/2020] | Ce texte fragmentaire et fragmenté, daté originellement de 2018, est constitué d’EXTRAITS, définitivement en suspens, d’un ensemble improbable dont les éclats épars et séparés auront alimenté d’autres pans d’écriture. Peut-être ainsi se reconstitue-t-il au fil du temps… Lire le POST-SCRIPTUM. ILLUSTRATIONS ORIGINALES de Hanan Bouanani, peintre belgo-marocaine, dédiées … Lire plus…

ÉCOUTE, M’A-T-ON DIT [TAREK ESSAKER]

En marge, ou plutôt en prélude d’une relecture, à venir, de l’œuvre du vieux compagnon Tarek Essaker, je donne ici une page du “projet” Ô Gamra, puisque, plus que d’un livre édité, il s’agissait d’un vaste travail dramaturgique abouti-inabouti. Page de transition donc entre un texte et un autre Les Cheminants. Un verbe “inspiré”. Écoute … Lire plus…

ALLAH ET LES IMBERBES [AHMAD AL-TÎFÂCHÎ]

Le monde arabe ou arabo-musulman, comme on aime à le nommer généralement, n’est pas aussi monolithique dans sa pensée qu’on veut bien le prétendre. Il y eut aussi ces “siècles d’or” où, malgré des pressions puissantes et contradictoires, une véritable humanisme pu — et su — s’épanouir (non sans répression d’ailleurs). Il est vrai aussi … Lire plus…

INSTANTS ET INSTANTANÉS TUNISIENS

[tunisienne] au printemps déjà tes feuilles sont promesse noueux figuier [beaux chats, autre tunisienne] aux créneaux six têtes aiguisées puis rien [le tao de Maamoura] minaret si tu n’ouvres pas la voie au moins montres-tu le ciel !    Extrait de rien de spécial. En souvenir et en signe d’amitié à mes amis tunisiens, présents … Lire plus…

LORSQU’UN JOUR LE PEUPLE… [ABOU EL KACEM CHEBBI]

  Abou el Kacem Chebbi 1909-1934 Lorsqu’un jour le peuple veut vivre, Force est pour le destin de répondre, Force est pour les ténèbres de se dissiper, Force est pour les chaînes de se briser.   Abou el Kacem Chebbi, La Volonté de vivre, premiers vers, intégrés à la fin de l’hymne national tunisien Humat Al-Hima. … Lire plus…