ÉCOUTE, M’A-T-ON DIT [TAREK ESSAKER]

        En marge, ou plutôt en prélude d’une relecture, à venir, de l’œuvre du vieux compagnon Tarek Essaker, je donne ici une page du “projet” Ô Gamra, puisque, plus que d’un livre édité, il s’agissait d’un vaste travail dramaturgique abouti-inabouti. Page de transition donc entre un texte et un autre Les Cheminants. … Lire plus…

ALLAH ET LES IMBERBES [AHMAD AL-TÎFÂCHÎ]

Le monde arabe ou arabo-musulman, comme on aime à le nommer généralement, n’est pas aussi monolithique dans sa pensée qu’on veut bien le prétendre. Il y eut aussi ces “siècles d’or” où, malgré des pressions puissantes et contradictoires, une véritable humanisme pu — et su — s’épanouir (non sans répression d’ailleurs). Il est vrai aussi … Lire plus…

LENTEUR [TAREK ESSAKER]

Sachez que rien ne nous retiendra, ni les herbes qui phosphorent, ni les songes qui, à trop d’allure sobre et lente, nous somment de délaver nos chemins incertains. Nous sommes plein d’impatience pour tant d’histoires et de mots, pour les couleurs blessées des sables, et le silence qui pavane aux marées, parmi les lunes. Combien … Lire plus…

À PAS LENTS… [TAREK ESSAKER]

À pas lents… À la trace des papillons… des cigales et de l’ombre… au hasard des moments… je t’écris pour te dire la variété de douleurs à conjuguer quand on vit seul ou avec quelqu’un… Que l’on rencontre l’univers ou le monde… les étoiles ou les aubes… toujours dénué de preuve… toujours à faire le saut… … Lire plus…

INSTANTS ET INSTANTANÉS TUNISIENS

[tunisienne] au printemps déjà tes feuilles sont promesse noueux figuier [beaux chats, autre tunisienne] aux créneaux six têtes aiguisées puis rien [le tao de Maamoura] minaret si tu n’ouvres pas la voie au moins montres-tu le ciel !    Extrait de rien de spécial. En souvenir et en signe d’amitié à mes amis tunisiens, présents … Lire plus…

LORSQU’UN JOUR LE PEUPLE… [ABOU EL KACEM CHEBBI]

Abou el Kacem Chebbi 1909-1934   Lorsqu’un jour le peuple veut vivre, Force est pour le destin de répondre, Force est pour les ténèbres de se dissiper, Force est pour les chaînes de se briser.   Abou el Kacem Chebbi, La Volonté de vivre, premiers vers, intégrés à la fin de l’hymne national tunisien Humat Al-Hima. … Lire plus…

OMBRES TUNISIENNES [TAREK ESSAKER]

  Poésie qui, à l’insoumission et à la rébellion, demeure à entendre, à partager, à résister… En mouvement, elle s’éloigne comme s’approche… Elle s’impose comme elle fuit… telle les maquisards des libertés, dans leurs flux et reflux… Par mort et vie viennent des appels plus promptes à faire voler en éclat, toute raideur, insuffisances et … Lire plus…

SOURIRE S’EST ÉTEINT [TAREK ESSAKER]

Une amie, Ibtissem, tunisienne, nous a quitté aujourd’hui… “… Le téléphone a sonné deux ou trois fois, le soleil parlait de sa langue d’incendie, de la source du jardin. Tout est bon pour ses énigmes. À la tombée des temps, Ibtissem a laissé au loin l’absence qui déchire. Un corps qui glisse contre le temps … Lire plus…

CIEL DÉCHIRÉ [WAFA BSAïS]

  Une femme écrit, crie, s’écrie ‘au bord du livre’, livre, se livre dans un livre sans (mot) fin. Au seuil de vie, amour et mort, autour de vie et amour des mots. Une femme, ici, à Tunis, où ailleurs. Une femme. Aujourd’hui, encore, toujours. Et dans le (son) roman, le (son) poème. Ainsi.  Le … Lire plus…

JE NE SUIS PLUS SEUL… JE NE REDOUTE PLUS RIEN [TAREK ESSAKER]

… Je ne suis plus seul, plus nombreuses les brèches, plus douloureuses les blessures où s’attablent la mémoire et la poussière, le temps et la pierre, les fers et les remparts, la chair et le fil de fer. Rien qui ne laisse présager une onde de joie ou d’apaisement qui éclabousserait les terres et relèverait … Lire plus…

LE SENTI D’ASPHALTE [TAREK ESSAKER]

inerte immerge le vertige t’emporte te prolonge traces nouées chaos avec ce trouble fécond de ton ailleurs ellipse entre surprendre à tout instant force vitale au hasard oubliée et silence qui tisse la rosée et l’indicible dans l’oblique horizon l’éclat vigile éraille les signes d’un désordre nu et n’en laisse aucune trace…   Tarek Essaker, … Lire plus…