LA PAGE DE TAREK ESSAKER

L’écriture est un exil qui nous choisit et nous raconte.

INSTANTS ET INSTANTANÉS TUNISIENS

[tunisienne] au printemps déjàtes feuilles sont promessenoueux figuier [beaux chats, autre tunisienne] aux créneauxsix têtes aiguiséespuis rien [le tao de Maamoura] minaretsi tu n’ouvres pas la voieau moins montres-tu le ciel !    Extrait de RIEN DE SPÉCIAL         En souvenir et en signe d’amitié à mes amis tunisiens, présents et moins … LIRE+

LORSQU’UN JOUR LE PEUPLE… [ABOU EL KACEM CHEBBI]

Lorsqu’un jour le peuple veut vivre,
Force est pour le destin de répondre,
Force est pour les ténèbres de se dissiper,
Force est pour les chaînes de se briser.

CIEL DÉCHIRÉ [WAFA BSAïS]

    Une femme écrit, crie, s’écrie ‘au bord du livre’, livre, se livre dans un livre sans (mot) fin. Au seuil de vie, amour et mort, autour de vie et amour des mots. Une femme, ici, à Tunis, où ailleurs. Une femme. Aujourd’hui, encore, toujours. Et dans le (son) roman, le (son) poème. Ainsi.  … LIRE+

EXCENTRIC-NEWS