UN MORCEAU DE VRAIE DENTELLE [RAINER MARIA RILKE]

D’abord régler un compte. De Rilke, nombre ne connaissent rien, c’est-à-dire qu’ils n’ont en bouche que les Lettres à un jeune poète. C’est tout. Cela suffit. Munis de ce viatique, les voici parés pour la haute mer de la haute poésie. Ils n’apprendront rien. Il n’y a rien à apprendre. Ce recueil ne leur est … Lire plus…

EXTASE MATÉRIELLE, POINT ZÉRO [J.M.G. LE CLÉZIO]

Quand je n’étais pas né, quand je n’avais pas encore refermé ma vie en boucle et que ce qui allait être ineffaçable n’avait pas encore commencé d’être inscrit ; quand je n’appartenais à rien de ce qui existe, que je n’étais pas même conçu, ni concevable, que ce hasard fait de précisions infiniment minuscules n’avait … Lire plus…

1061, TEMPLE DE MIANCHI [SU DONG-PO]

La vie humaine, jusqu’où va-t-elle ? à quoi ressemble-t-elle ? Elle doit sembler un cygne qui vole, se pose sur la neige ou la fange Sur la fange, il arrive qu’il laisse vestiges de ses griffes Le cygne s’envole, savoir où ? est ? ou ouest ? Le vieux moine est déjà mort, devenu neuve … Lire plus…

NAÎTRE VIEUX… [JEAN BAZAINE]

Sous ce titre, je donnais, en décembre 1990 — déjà ! —, un article, élément d’un dossier consacré au vieillissement dans notre société et intitulé “Vieux et Sénior ?”, dans le magazine belge Espace de Libertés. Le propos, de manière concertée, venait en contrepoint d’un discours déplorant les effets du vieillissement et souhaitait montrer qu’il … Lire plus…

ÉGAL

Il avait écrit, “la fracture est nocturne comme l’être” et se souvint alors d’avoir aussi noté, “la fracture est nocturne comme en témoigne le lit déserté par celle que l’on a aimée”. Il comprend maintenant que c’est dans la fracture même, la faille qui se creuse entre ces deux identités (entités ?) que prend figure … Lire plus…

SOUS LE CLAVIER… LA PAGE

Créé en septembre 2003, le site SOUS LE CLAVIER, LA PAGE anticipera les blogues réunis ensuite sur le portail EXCENTRIC-NEWS à partir de 2008. À une époque où les blogues était rares encore, il ne s’ouvrait qu’indirectement aux lecteurs. En 2009, il cessa son activité pour céder sa succession au blogue LE-BLOG-A-VINCENT, puis également ensuite … Lire plus…

LE-BLOG-A-VINCENT

  Premier enfant légitime du site SOUS LE CLAVIER, LA PAGE, créé en 2003, qui anticipa même l’existence du portail EXCENTRIC-NEWS, ouvert en 2008. Il en conserve les catégories, le complète, puis lui succède à partir d’avril 2009. Il essaimera ensuite : CAMINANTE, ZÉRO POUVOIR, et finalement AU VIEUX NAVAGO. Nous en reprenons ici l’essentiel, … Lire plus…

AU VIEUX NAVAGO

DE BRIC, DE BROC, DE BLOGUE ET DE BLAGUE*… Comme le vinaigre vieux, ce blogue est sujet à une lente élaboration. Patience donc ! EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT… Ce qui suit sur cinq colonnes à la une du Grand Quotidien Régional ‘L’Oignon’, jadis ‘issu de la Résistance’, qui journellement m’en abreuve, en faisant … Lire plus…

HEUREUX CELUI QUI… [FERNANDO PESSOA]

Heureux celui qui ne demande pas plus à la vie qu’elle ne lui offre spontanément, et qui suit l’instinct des chats, qui recherchent le soleil quand il fait soleil et, en son absence, la chaleur, où qu’elle se trouve. Heureux celui qui renonce à sa personnalité pour son imagination, et qui fait ses délices du … Lire plus…

LA VIE… [PIERRE SCHNEIDER]

  La vie,  écrit Pierre Schneider, dans son bel essai sur Corbière, est une faute d’orthographe dans le texte de la mort. Extrait d’une lettre de Samuel Beckett à Bram Van Velde.   

UNE VIE BIEN REMPLIE !

Une vie bien remplie ! De quoi ? Par qui ? De quelle manière ? À quelle(s) fin(s) ?

VILLE, VIDE, VIE…

  Humeur. À les écouter — sur fond de réminiscence d’un slogan publicitaire déjà ancien — dans ‘VILLE’, il y aurait ‘VIE’… Moi, j’y entends surtout ‘VIDE’… Et puis, combien cela manque d’ailes !   Illustration : Edward Hopper, Sunday [détail].

ABSURDE…

Un esprit sage, voire même quelque peu philosophe, et européen, s’exerçant à la fin de l’autre siècle et au début de celui-ci, notaient en marge de son journal, au demeurant non publié : Je trouve la vie absurde [initialement ‘idiote’ mais biffé] mais je n’ai pas pour autant envie de mourir. Faut-il voir là  une … Lire plus…

EXISTER…

 . . Exister… C’est quand il y a plus de morts que de vivants en nous.  . .

IMBÉCILES HEUREUX

Ignorer le sentiment tragique de l’existence — de l’existant —, c’est se condamner à devenir — à demeurer — des ‘imbéciles heureux’.   Les Piénus Les imbéciles heureux