HEUREUX CELUI QUI… [FERNANDO PESSOA]

Heureux celui qui ne demande pas plus à la vie qu’elle ne lui offre spontanément, et qui suit l’instinct des chats, qui recherchent le soleil quand il fait soleil et, en son absence, la chaleur, où qu’elle se trouve. Heureux celui qui renonce à sa personnalité pour son imagination, et qui fait ses délices du … LIRE+

UNE VIE BIEN REMPLIE !

Une vie bien remplie ! De quoi ? Par qui ? De quelle manière ? À quelle(s) fin(s) ?

VILLE, VIDE, VIE…

      Humeur. À les écouter — sur fond de réminiscence d’un slogan publicitaire déjà ancien — dans ‘VILLE’, il y aurait ‘VIE’… Moi, j’y entends surtout ‘VIDE’… Et puis, combien cela manque d’ailes !       Illustration : Edward Hopper, Sunday [détail].

CIEL DÉCHIRÉ [WAFA BSAïS]

    Une femme écrit, crie, s’écrie ‘au bord du livre’, livre, se livre dans un livre sans (mot) fin. Au seuil de vie, amour et mort, autour de vie et amour des mots. Une femme, ici, à Tunis, où ailleurs. Une femme. Aujourd’hui, encore, toujours. Et dans le (son) roman, le (son) poème. Ainsi.  … LIRE+

ABSURDE…

Un esprit sage, voire même quelque peu philosophe, et européen, s’exerçant à la fin de l’autre siècle et au début de celui-ci, notaient en marge de son journal, au demeurant non publié : Je trouve la vie absurde [initialement ‘idiote’ mais biffé] mais je n’ai pas pour autant envie de mourir. Faut-il voir là  une … LIRE+

EXCENTRIC-NEWS