VIEUX AMIS [NI ZAN / HE QING]

ni-zan-148x311Poète, mais surtout connu comme l’un des “Quatre Grands Maîtres” de la peinture de paysage de la période Yuan, Ni Zan (1301-1374) est par excellence le peintre du “détachement” et du “silence”, valeurs centrales de l’esthétique de la Chine classique.

Ne tenant pas compte du décalage entre calendriers, 640 ans après, jour pour jour, ce témoignage sensible de sa visite à Chen Weiyin et de cette nuit passée à converser entre vieux amis :

Dans la nuit du 9 du douzième mois, mon ami Weiyin et moi, nous conversons des propos limpides auprès de la lampe. En dehors de la porte, siffle un vent du nord glacial. Le sol est couvert de givre et de clair de lune. Le silence règne sous la fenêtre et la porte, sur lesquels se projettent les ombres informes des arbres. Nous deux, tantôt parlons, tantôt nous taisons, laissant nos pensées se transporter dans un demi-sommeil à travers mille années. Nos dents et notre langue ne se souillent jamais de propos mentionnant les honneurs et les déshonneurs du monde…

Traduit par He Qing, Images du Silence (Pensée et art chinois), L’Harmattan, Paris, 1999.

Ni Zan, L’atelier Rongxi.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.