VOICI MES YEUX… [TAREK ESSAKER]

Voici mes yeux
Voici mon corps
Lesquels ont-ils ravivés

Ces oiseaux
Qui tutoient le ciel
Dans le vent
À la fois
Si haut si bas ?

Ma respiration se fait
Si vive

Peut-être
S’agit-il
De la question qui prend naissance
En chaque signe ?

Est-ce
Celle de vivre comme de mourir ?

Équations qui se valent

Jumelles

Enlacer un cheminement
Exige danses et tumultes
Dans le même lit
Que le large d’un océan

Exige de dormir
Dans l’étreinte de la blessure
D’un pays rêvé
Comme un autre réel

Comme
Quand les silences
Saluent la bouche de l’aube

Dans l’étreinte
D’un bivouac
Crépusculaire

S’agit-il d’un feu
Autour d’un visage clos
Comme la tombe ?

Ne me dis pas que l’ absence
Était vaine
Autour des jours
En ruines
Ceux qui nous dispersent
Bannis et engourdis
Dans la soie
De la terreur

Et ces oiseaux tissant
Si bas si haut

Sans chant qui se lève

Laissant un ciel gronder
S’habillant des plus lointaines
Incertitudes

Tarek Essaker, 7 juin 2022.

Un commentaire, c'est sympa pour l'auteur.e … et c'est toute la vie du blogue ! D'avance, merci du vôtre.

EXCENTRIC-NEWS | Consultez la POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ et LE PORTAIL | MODE D'EMPLOI

EXCENTRIC-NEWS